dim. Mai 24th, 2020

A peine démarrée, la nouvelle polyclinique de Benhamouda tombe en panne d’électricité !!!

La nouvelle polyclinique de Benhamouda, une infrastructure flambant neuf qui a couté 7.5 milliards de centimes au trésor public, est depuis une semaine en mode « off », cette belle infrastructure inaugurée en date du 1 Septembre 2014, par le ministre de la santé, M. Abdelmalek Boudiaf, n’arrive plus à répondre, à 3 mois de sa mise en service, aux besoins des habitants en matière de prise en charge médicale, particulièrement à caractère radiologique ou de chirurgie dentaire, les malades sont, depuis 7 jours, orientés vers d’autres structures sanitaires à l’exemple de celui de « Zaouïa » et ce, parait-il, à cause d’un souci ayant relation avec le type de raccordement électrique effectué, qui serait non conforme aux besoins de l’énergie électrique des multiples appareils de cette polyclinique.

Les habitants de la nouvelle ville de Sidi-Djillali et particulièrement ceux de la cité Benhamouda, se retrouvent ainsi privés des services, à caractère sanitaire, de cette nouvelle polyclinique par manque de jus électrique suffisant à la puissance des appareils installés, un désagrément qui, selon les propos d’un patient présent sur les lieux, pourrait-être solutionné en très peu de temps et pourtant on continue à chercher la panne, ce manège dure depuis une semaine et on risque d’attendre éternellement, au moment où ce sont les malades qui en en pâtissent des retombés.

Cette situation provoquée par un désagrément, apparemment, de moindre gravité, semble virer au ridicule quand on sait qu’une telle infrastructure d’importance et d’utilité publique aurait au moins nécessité l’achat d’un groupe électrogène pour palier aux fréquentes coupures d’électricité et aux éventuels imprévus, d’autant plus que cette polyclinique assure des actes de type chirurgicaux et des soins pédiatriques.

Fouad. H