ven. Fév 21st, 2020

Bilan annuel d’activité 2019  du  Darak Al Watani  de Sidi Bel Abbes : « Lutte contre la criminalité»

Le bilan annuel des unités de gendarmerie de Sidi Bel Abbés a été au centre d’un point de presse animé hier après-midi par le colonel Abdi Mohamed, commandant du groupement de gendarmerie. Révélant  en termes chiffrés, que les unités territoriales ont eu à traiter globalement  16736 affaires portant sur des crimes, délits et autres infractions. Selon le tableau comparatif le taux des crimes et délits ont enregistré un taux supérieur de 44,44% par rapport à la période 2018 soit 5149 affaires de plus. Par ailleurs les services précités ont  saisi 991,11 kg de Kif traité, 1,2 gr de cocaïne, plus de 1274 de comprimés  hallucinogènes ainsi qu’un lot de 26 mille unités de boissons alcoolisées de plusieurs contenances et de différentes qualités. En ce qui concerne l’examen des dossiers relatifs aux crimes et délits, la brigade judiciaire a identifié 430 individus faisant objet de recherche ont été traduit devant les instances judiciaire, en outre sur un total de 1478 dossiers 58 affaires pénales et 1242 affaires délictuelles ont interpellé 1887 mis en cause parmi lesquels 99  individus ont été écroués, 12 suspects ont été placés sous contrôle judiciaire et  1776 personnes ont été innocenté. Par ailleurs 84 dossiers de stupéfiants ont été élucidés au cours de l’exercice 2019 a cumulé la saisie de 911,11kg de kif traité, 1,2 gr de cocaïne et 1274 comprimés hallucinogènes a entraîné  l’arrestation de 170 prévenus dont 90 ont été incarcérés et la remise en liberté de 80 individus.

Le dossier de la sécurité routière a révélé dans ses statistiques 57 accidents de circulation  ont fait  état de  47 morts, 112 blessés.

Commentant le bilan annuel des opérations menées par les unités territoriales, le colonel a su parvenir a répondre aux questions liées au crime économique en préservant le droit de réserve,  le colonel a abordé divers axes touchant à la stratégie de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes (crimes organisés, cybercriminalité), en précisant que les efforts consentis dans ce contexte se sont traduits par la formation et le perfectionnement des cadres de la gendarmerie nationale, la consolidation du dispositif de prévention et de contrôle et la modernisation des équipements et moyens matériels.

O.Rayan