dim. Mai 24th, 2020

Célébration du 1er Novembre 54, à Sidi-Bel-Abbès : 60 ans après, la mémoire est encore vivace. Par Nadir Chikhi.

nadir 2 La célébration du premier Novembre 54, date du déclenchement de la nadir 3 glorieuse révolution Algérienne, revêt cette année de 2014, une saveur particulière, car elle coïncide avec son 60ème anniversaire. Placé sous le slogan de « Novembre de la liberté », les festivités programmées pour cet anniversaire sont d’ordre nationales et seront à la hauteur de cette glorieuse révolution et touchera plusieurs secteurs notamment celui du sport, de la culture, de l’éducation et de l’enseignement supérieur. Pour ce faire ces festivités doivent avoir un aspect populaire afin de toucher l’ensemble des catégories de la société, nadir 5 en impliquant les associations, la société civile, les comités de quartier, les  nadir 1musées et bibliothèques.

Pour la wilaya de Sidi-Bel-Abbès, le programme s’est entamé le soir du 31 Octobre à 21h 30, au théâtre régional, par la présentation d’une pièce théâtrale et d’une opérette aux quelles ont assisté les autorités locales, civiles et militaires, à leur tète le chef de l’exécutif M. Hattab Mohamed-Amine ainsi qu’une foule nombreuse.

nadir 7 C’est vers 23h 45 que la délégation officielle a pris départ, depuis la place du nadir 6premier Novembre (ex : Carnot), pour se rendre à la place des Martyrs (monument aux morts), escortés par les louveteaux du scout musulman Algérien et de la troupe de la fanfare municipale.

Arrivée sur les lieux vers 23h 58, l’assistance se prépare à l’heure fatidique dans un silence très évocateur et à 00.00h, la cérémonie de la levée des couleurs s’est entamée, suivie de la lecture de la « Fatiha » du saint coran et le dépôt d’une gerbe de fleurs à la mémoire des martyrs sous des salves de tirs en signe de reconnaissance.

nadir 4 Pour l’Algérie et les Algériens, Novembre restera à jamais synonyme d’espoir et d’espérance. Le peuple algérien peut s’enorgueillir que ces efforts consentis aujourd’hui tant sur le plan interne qu’externe soient à la hauteur des exploits de Novembre. Il est en droit également de se féliciter de son rang parmi les nations, qui lui permet d’aller vers de plus grandes ambitions. Je présente mes chaleureuses félicitations à tous les enfants d’Algérie à l’occasion du soixantième anniversaire du déclenchement de la plus illustre des révolutions.

Nadir Chikhi