mar. Août 11th, 2020

Crédit à la consommation : le grand retour.

Afin de booster la production nationale, le crédit à la consommation qui rappelons-le est destiné exclusivement à la consommation nationale, sera de retour dans les jours à venir sur une proposition du secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi-Saïd lors de la dernière tripartite.

L’initiateur de l’idée, que tout le monde aurait saluée, expliqua que cette proposition aura des effets qui se traduiront à quatre niveaux à savoir :

1-    Le retour au crédit à la consommation va booster la production nationale, à travers la consommation du produit national.

2-    Un deuxième effet sur le pouvoir d’achat des travailleurs.

3-    Un troisième effet sur l’emploi, car une entreprise qui produit à besoin de recruter.

4-    Un quatrième effet sur les salaires qui connaîtront une évolution automatique.

 

Cette pratique commerciale qui est très ancienne dans les pays industrialisés, est établie dans le but de consommer local et éviter le recours aux produits importés, or il se trouve qu’en Algerie, le produit national reste très en retard au niveau design par rapport à son concurrent de fabrication étrangère, d’où la difficile équation de convaincre le citoyen de consommer Algérien.

Cependant, le retour au crédit à la consommation va certainement agréer des familles algériennes au petit budget qui ne peuvent pas payer cash des produits comme le mobilier, l’électroménager..etc.

 

Fouad.H