dim. Mai 24th, 2020

Décès d’une étudiante à la cité universitaire du 08 mai 1945 dans des conditions mystérieuses : le personnel de la permanence médicale était ce soir là en abandon de poste !

Le monde estudiantin de la ville de Sidi-Bel-Abbés est en deuil après l’annonce faite par le service des urgences de l’hôpital de chef-lieu de wilaya du décès durant la nuit du 24 novembre dans des conditions énigmatiques, de l’étudiante Benouna Alia âgée de 21 ans, inscrite en première année master et résidente à la cité universitaire du 08 mai 1945.

La défunte qui semble-il était profondément asthénique a eu un soudain malaise et des douleurs abdominales aigues vers 22h de ce soir fatidique or, à ce moment précis le personnel de la permanence médicale légalement responsable de ce qui apparait comme une non assistance à une personne en danger, était en abandon de poste, ce qui a obligé le personnel chargé de la sécurité des lieux de faire évacuer la victime vers le C.H.U Hassani Abdelkader dans un état de mort apparente.

 

Le décès de Benouna Alia fut constaté par l’équipe médicale en garde ce soir là sans pour autant déterminer avec précision la cause du décès, une situation qui nécessiterait l’intervention de la médecine légale sur ordre du procureur de la République pour pratiquer une autopsie dans le but évident de déterminer avec précision les réelles causes de ce drame qui a mis en émoi toute la corporation estudiantine ainsi que la population de la ville de Sidi-Bel-Abbés.

 

Devant ce cas flagrant de non assistance à une étudiante en danger de mort, ayant entrainé son décès sans qu’elle soit secourue en intra-muros et qu’elle ne fut évacuée par un personnel médical dans un véhicule du SAMU ou équipé de moyens nécessaires à la réanimation en cours de route, le comité de l’U.G.E.L a tenu un sit-in de protestation devant le bureau de la direction pour demander une enquête pour ce cas flagrant de négligence qu’il a qualifié d’homicide involontaire,  tout en exigeant le départ du directeur de ladite résidence universitaire.

 

Ceci étant, nous avons appris que ce matin du mardi 26 Novembre la dépouille mortelle de Benouna Alia fut évacuée vers son domicile familiale situé dans la commune de Rahouia relevant de la wilaya de Tiaret pour être inhumée au cimetière de ladite commune où elle reposera en paix éternellement.

o. Abbas