sam. Déc 3rd, 2022

Deux nouveaux marchés de proximité pour la ville de Sidi-Bel-Abbès.

010 Sidi-Bel-Abbès et à l’instar d’autres villes du pays, connait une dynamique 041 soutenue dans la réalisation de nouveaux marchés de proximité de fruits et légumes et ce, entre autres dans le but de bien organiser ce secteur d’activité commerciale très névralgique et par la même lutter efficacement contre le commerce informel qui rappelons-le squatte les espaces libres et les abords immédiats de la voie publique pour étaler à la vente des produits alimentaires très fragiles, en dehors de tous moyens réglementaires d’hygiène.

049 Lutter contre l’informel et le manque d’hygiène pour la branche d’activité relative 042 aux produits périssables et à large consommation, doit impérativement passer par l’obligation de réserver à ces revendeurs-commerçants, des espaces aménagés, conformes aux règles d’hygiène et de salubrité, c’est d’ailleurs dans l’esprit même de cette vision que deux marchés de proximité de vente de légumes et fruits sont en cours de réalisation avec un taux d’avancement des travaux très appréciable, à la cité Benhamouda de la nouvelle ville de Sidi-Djilali et au Hai Emir Abdelkader à El Graba, ceci arrive au moment où les services de la sureté nationale ont entamé depuis quelques jours déjà, une vaste opération de « consolidation » de lutte contre des pratiques illicites de certains revendeurs aux abords immédiats du marché connu sous le nom de Soug-El-lile.

037 D’autre part, il est aussi prévu une imminente opération de réhabilitation du marché de gros des fruits et légumes situé actuellement aux locaux de l’ex OFLA, pour une enveloppe d’un milliard de centimes alors que l’étude de la réalisation d’un laboratoire de contrôle de la qualité au chef-lieu de la wilaya est achevée et que son lancement est prévu pour les mois à venir.

Cependant, il y a lieu de signaler qu’une visite des lieux où sont implantés les deux marchés de proximité (voir photos prises le 02 mai à 18h) ne présage rien de bon car ce qui a été constaté de visu, augure des suites très fâcheuses quant à la salubrité et l’hygiène futures de ces dits « marchés » de proximité.

Fouad. H