lun. Déc 2nd, 2019

En prévision de l’Aïd Al Adha, les vétérinaires de la wilaya de Sidi Bel Abbés en campagne de sensibilisation.

L’abattage du mouton la fête de l’Aïd-el-Adha doit être réalisé dans le respect des réglementations relatives à la sécurité sanitaire des aliments, à la santé, à la protection animale et à la protection de l’environnement : L’Aïd-el-kébir, célébrée chaque année est commémoré selon la tradition musulmane qu’Allah le Tout Puissant recommanda à Sidna Ibrahim pour prouver sa foi. Cette fête, réunissant les familles, est un moment important de partage et de convivialité durant lequel un ensemble d’acteurs, dont la DSA par le biais de l’inspection vétérinaire, la DSP, les professionnels de l’élevage et de la  commune, chacun dans son champ de compétence, contribue, à assurer une parfaite fête rituelle. Ainsi la D.S.A de Sidi Bel Abbes  à travers son  inspection de  vétérinaires appuyée du  laboratoire de  vétérinaires régional de Tlemcen, ont effectué, en fin de semaine écoulée, une journée portes-ouvertes, au niveau de l’abattoir communal, pour  sensibiliser et  informer  les citoyens sur les risques des maladies transmissibles à dépister à vue d’œil ou à en obtenir la confirmation par les services vétérinaires  qui sont à leur disposition. Dans un échange interactif, les vétérinaires se relayaient  pour apprendre aux citoyens les  mesures  d’hygiène et de  précautions à prendre  devant les cas suspects et la  manière à entreprendre avant, pendant et après l’abattage du sacrifice du  mouton et ce pour respecter les  mesures d’hygiène  préventives et les gestes de protection contre les  grande chaleurs et  l’humidité, qui sont assurés durant la  période de l’Aid. La wilaya a décidé de  désigner 10 points de vente  pour  permettre aux équipes de  vétérinaires de mieux  cerner le contrôle  du cheptel existant, et de  répondre  plus aisément aux citoyens en besoins de  renseignements ou d’aides  immédiates  en cas de suspicion de maladie. En outre, les agents de l’abattoir sont sur le  terrain et disponibles pour les citoyens chaque soir  à partir de 19h, afin de leur apprendre  les gestes corrects à employer  pour l’abattage du mouton.

 K.Benkhelouf