sam. Nov 21st, 2020

Ils creusent des « issues » pour s’en prendre à mon pays !

C’est parce que tous nos pas, sont observés par ceux qui se chargent du comptage de  la poussière de nos souliers, que j’ai peur pour mon pays et tout mon peuple.

C’est parce que d’autres nous  épient avec leur loupe dans le ciel, que je me dis que leur force de frappe, a déjà démontrée leur passion du vouloir faire. C’est parce qu’ils ont, mission de nous épier sans répit, que j’ai peur, que l’on perd  nos repères, dans  les sables mouvant qu’ils  nous auraient sciemment concocté, pour tenter de nous engloutir.

C’est parce qu’ils étudient  nos humeurs et nos réactions, qu’ils ont décidé de nous faire lâcher du  leste, brutalement et ils nous  plongent dans une réalité, qu’ils en font la leur. D’autre encore, jouissent de nous voir un jour finir comme ces printemps arabes ou les morts ne se compte plus, des veuves et des orphelins qui agrandissent le front des malheureux, des mutilés de toutes part qui se donne un temps à ce temps qui déguerpit.

Il y a  aussi ceux qui songent à revenir par la grande porte, certain que le double de leur clef se trouve, sous le paillasson. il y a ceux qui ont transmis comme une maladie mortelle, la vengeance à leurs enfants, pour avoir  été répudié lorsque, réprimable fut la collaboration.

Oui, c’est en dehors de nos frontières, que nous sommes guetté, par ceux qui désirent, voire notre bateau couler- Il y a ceux qui se disent être « autre » et font douter de leur marque déposée. Il y a ceux qui revendiquent des histoires ou l’errance veut dire son mot, et il y a ceux qui luttent pour désunir les algériens entre eux. Il y a ceux, qui abandonnent en cours de chemin leur mission, comme s’ils avaient reçu l’ordre de se retirer pour affaiblir l’union. Alors qu’en cette période, ou l’on devrait être comme un, oubliant nos différents, le temps que cette tempête passe, ceux là gigotent-

C’est comme si le point d’attaque a été murement réfléchi- C’est comme si le Mali ne serait qu’une machination, pour se rapprocher de notre porte qui offre la chance. C’est comme si l’on revient par la force rappeler qu’un jour une loi sur le pétrole a été avorté. C’est comme si, l’on nous rappelait qu’en parlant de la fin du monde avec le début de l’hiver, l’on voulait supposer que l’hiver, apporterait dans l’un de ses mois, la  catastrophe sciemment préparé. C’est comme si, l’on voulait que les bombes, et les rafales clamaient la création d’un peuple qui revendiquerait son Sahara et tout se qu’il y a avec- C’est comme si nous étions non seulement guetté, mais que l’on s’apprête à nous  assaillir dans notre sommeil.

Alors je le dis et je le répète, un  grand Hommage à notre armée qui veille sur nous, qui pour son geste de s’être attaqué rapidement aux terroristes et est sur le point d’en finir avec eux, l’on voudrait, lui chercher des poux dans la tète ; afin de  lui faire payer, ce désir d’avoir voulu restaurer la démocratie. L’on cherche à lui donner la leçon, et la mettre sur le banc des accusés. Cependant, ils oublieront encore une fois que pour s’en prendre à Saddam Hussein ils ont  réduit tout un pays et  sa civilisation en ruine avec plus de 100.000 civils de tués, quand militaire les chiffres échappent.

Notre armé qui est apparue, un armé parmi les meilleurs, a subit le test dont ils avaient besoin. Alors ils chercheront à inquiéter notre pays. L’on va voire de toutes les couleurs, pour les victimes civiles et les disparus. Qu’importe pour eux, que des algériens sont morts dans cette tragédie. Aussi pour restaurer l’ordre et tuer des terroristes, ces victimes, ne sont pas le prix de l’issue convoitée.

Revenons en arrière, pour se rappeler lorsque cette France en la personne de son ex président, avait obtenu des aides de celui que l’on appela dictateur, le paranoïaque Kadhafi. Puis parce qu’il fallait le réduire au silence, cette même France décidait de renverser Kadhafi, ce fou, ce paranoïaque, ce dictateur et ce pour mettre à la place des islamistes, qu’elle a soutenu avec des armes terrestres et aériennes. Et de ces islamistes, un groupe s’appelant AQMI a été accouché. Et voila que la mission de ce même groupe terroriste armé, sans aucun doute par la France qui s’en est pris à des ressortissants français, américain, anglais et japonais, qu’il a prit en otage !

Alors que l’on cesse de broder une histoire qui ne tient pas debout. Que l’on cesse de faire croire à l’innocente opinion internationale que l’occident veut instaurer la démocratie et la paix en Afrique et dans le monde. pour illustrer se que je raconte, que l’on  sache que la France ou Israël , n’ont peut-être pas le même maillot de football, mais ils possèdent la même passion de football et peut être qu’ils jouent dans la même équipe…Que l’on arrête, ce cinéma que tous les scénarios appellent  au  « bain de sang » et à la ruines des pays, pour relancer leur économie agonisante.- Tout est en rapport avec la complexité de leur problèmes sociaux- Ils acceptent de marcher sur les morts des autres, en s’abreuvant de la sueur et du sang des autres,  mangeant dans la souffrance et le malheur des autres, pour essayer de convaincre leur peuples, de leur capacité de réussir et d’absorber les revendications

Mais en fin de compte, et après avoir  pensé, avoir supposé, avoir désigné le mal, quelque chose au fond  de moi, me questionne, A qui profite l’or noir…? A qui profite la déstabilisation du monde arabe et de l’Algérie en particulier…?A qui profite le crime …?. Elle me questionne cette chose, moi qui ne fais que supposer,

K.Benkhelouf