dim. Mai 24th, 2020

La localité de Belarbi renoue avec la salubrité publique : sa décharge sauvage est en cours d’éradication.

belarbi 5 Comme nous avons l’habitude d’alerter les pouvoirs publics des cas et  belarbi 8situations aberrantes afin d’attirer leur attention sur les éventuels risques qui peuvent  en découler, aussi bien sur le plan de la santé publique que sur celui de l’environnement, aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer à nos chers lecteurs que l’épineux souci de l’énorme décharge sauvage de la commune de Belarbi (ex: Baudens), située aux abords de la route nationale N° 92, reliant Sidi-Bel-Abbès à la wilaya de Saida, connait un dénouement heureux et voit donc le bout du tunnel après plusieurs années de balbutiements et d’égarements.

belarbi 7 Au journal des échos, nous avons consacré pas moins de 2 papiers à cet  belarbi 6épineux et sérieux problème de pollution environnemental dont le dernier en date du 26 Septembre 2014 était sous l’intitulé «Une décharge communale, pas très aux normes à Belarbi : qu’attend le maire pour y remédier ? », Il faut bien le dire, que cette décharge est devenue, au vu et au su de tout le monde et au fil du temps, un véritable danger pour la santé publique des habitants de cette localité à vocation agricole mais aussi une catastrophe écologique latente et ce, à l’orée d’une foret dense.

belarbi 11 belarbi 12 Ceci dit, les responsables locaux semblent avoir été alertés à temps puisque depuis la matinée de ce dimanche 16 Novembre, un gros engin de travaux publics (bulldozer) est à l’œuvre pour éradiquer cette décharge sauvage qui s’étend sur 3 ou 4 hectares, plusieurs jours seront, toutefois, nécessaires pour venir à bout de plusieurs tonnes de détritus, en tous genres et dont les multiples anomalies étaient le présage d’une catastrophe écologique plus que certaine.

Par une telle décision, les responsables ont donc opter sagement pour la prévention contre toute menace pouvant mettre en danger aussi bien la santé du citoyen que son environnement immédiat, une décision sage et salutaire à plus d’un titre, en attendant, bien évidemment, de réfléchir sérieusement à programmer des petits centres d’enfouissement technique pour les grandes communes de la wilaya de Sidi-Bel-Abbès.

Fouad. H