sam. Jan 22nd, 2022

L’attaquant de la JSK, Albert Ebossé Bodjongo, tué par un projectile lancé depuis les tribunes.

ebossé Atteint à la tête par un projectile lancé depuis les tribunes, à l’issue d’un match de football entre l’USMA et la JSK et où cette dernière est sortie vaincue par 2 buts à 1, le joueur et attaquant de la JS Kabylie, Albert Ebossé Bodjongo est décédé au CHU de Tizi-Ouzou suite à un grave traumatisme crânien causé par le dit projectile.

C’est une autre étape grave qui vient de s’ajouter à l’escalade de la mortviolence dans nos stades, incontestablement, le monde du sport national est profondément malade, si le diagnostic est aujourd’hui connu de tous, les remèdes occasionnels portés ça et là, ne semblent pas durables et loin d’éradiquer ce cancer qui gangrène nos stades.

Par cet acte barbare d’un supposé supporter « mauvais gagnant », le sport national et celui de la JSK sont aujourd’hui en deuil, d’abord suite à ce crime commis sous les yeux de milliers de témoins oculaires, puis, suite au niveau de décadence dans lequel est tombé le monde des supporters.

Ce cas grave qui vient d’arriver sur la pelouse du stade du premier novembre à Tizi-Ouzou, doit tirer la sonnette d’alarme pour agir rapidement et efficacement, car il y a réellement péril en la demeure et ce, pour que plus jamais ceci ne devra arriver dans nos stades.

Fouad. H