sam. Mar 28th, 2020

Le Président Français, François Hollande a déclaré : «le ministre français est revenu d’Algérie, sain et sauf et c’est déjà beaucoup» ???

Nous savons pertinemment que les voies de la politique sont souvent impénétrables et que parfois certains dirigeants frôlent le ridicule pour les besoins d’une consommation politique interne, mais ce qui vient d’être dit (et filmé) par le Président Français, François Hollande devant le conseil des juifs de France est choquant à plus d’un titre, pour ne pas dire scandaleux de la part d’un chef d’état.

Dire de son ministre, qui vient d’être reçu par le chef d’état d’un pays souverain (Algérie) qu’il est rentré de cette visite « sain et sauf », si comme il allait être lynché, c’est aller un peu fort et vite en besogne et aller blaguer de la sorte sur un pupitre officiel c’est inconcevable de la part d’un homme qui représente une nation respectable, car cette blague ou cette plaisanterie (que nous doutons qu’elle le soit) est vraiment d’un très mauvais gout.

C’est pourquoi au journal les échos de sidi-bel-abbés, nous tenons à condamner haut et fort une telle dérive et un tel écart verbal d’un chef d’état d’un pays avec lequel nous tenons à apaiser les esprits et colmater les brèches d’un passé extrêmement douloureux, faire les affaires avec l’Algérie est une bonne chose mais aller insulter son peuple et ses représentants est une chose grave, l’Algérie n’est pas un pays de sauvages, de vulgaires indigènes ou d’Hommes enragés pour que votre ministre risque de ne pas rentrer à domicile, comme vous le dites ironiquement « sain et sauf » et d’ajouter « c’est déjà beaucoup ».

Le ridicule ne tue pas et celui qui ne vous tue pas vous rend fort, ainsi était et sera notre devise aux 4 coins de ce pays que vous avez tenté maladroitement et vainement à ridiculiser, Monsieur le Président de la République Française et pourtant,  vous avez été l’hôte de ce pays et vous savez mieux que quiconque l’immensité de la générosité de son peuple et la sincérité de ses sentiments, en Algérie, les gens sont spontanés (parfois naïfs) et ils ne savent pas jouer la comédie ni avoir le dédoublement de la personnalité, nous sommes une nation qui respecte les autres pays, nous croyons profondément à la non ingérence dans les affaires internes d’autrui et nous nous opposons fermement à ceux qui veulent le faire pour s’auto-proclamer en notre tuteur, le peuple Algérien est souverain, il lui revient de droit constitutionnel de choisir les personnes qu’il juge aptes à le gouverner et c’est à lui seul que revient la responsabilité et les conséquences de ce choix.

Fouad. H