sam. Jan 23rd, 2021

Qui est responsable de la décadence des aires de jeu et des espaces aménagés à Sidi-Bel-Abbés ?

Il n’est un secret pour personne que les aires de jeu et les espaces aménagés pour la pratique d’activités sportives destinés aux enfants et les jeunes à travers différentes cités de la ville de Sidi-Bel-Abbés, connaissent une dégradation plus ou moins avancée voire pour certains la déliquescence complète ce qui constitue pour les enfants qui par manque de moyens de loisir s’aventurent dans de tels espaces et s’exposent à de véritables dangers. 068
Ces aires de jeu et ces espaces aménagés pour les enfants afin qu’ils puissent mener une activité physique acceptable, une fois réceptionnés, n’accèdent jamais la durée de 2 à 3 ans avant qu’apparaissent les premiers signes de la dégradation parfois causés par l’érosion et les dures conditions climatiques mais le plus souvent causés par l’incivisme de certains citoyens et riverains ou par les enfants eux-mêmes, ce qui va conduire inéluctablement vers le désintéressement général de ses occupants et, c’est là où les choses se compliquent, car vite ces aires de jeu se transforment en de véritables dépotoirs à ciel ouvert, sources d’odeurs désagréables, de prolifération d’insectes et de rongeurs et de risques pour la santé publique de toute une population.

069 Ceci étant, il est curieux de constater que notre pays est peut-être le seul pays au monde où la notion de l’entretien des lieux publics et des espaces aménagés est absente, cette branche de la gestion des deniers publics reste le maillon faible d’une chaine déjà tant décrié, il est impensable que la collectivité locale dépense des sommes d’argent colossales pour les travaux, l’achat et la pose d’un équipement moderne et cher pour qu’en fin de compte et au bout d’un laps de temps court il tombe dans la ruine, ceci pousse à croire que le volet « entretien » ne figure plus dans les prérogatives des APC et aucun chapitre ne lui est consacré ni d’ailleurs la somme en argent nécessaire, ce qui explique en partie le pourquoi des choses quand il s’agit de la dégradation rapide du cadre de vie des citoyens.

Fouad. H