ven. Juin 18th, 2021

Réfection des réseaux de l’Alimentation en eau potable, pour 11 quartiers en réalisation !

L’entreprise Chiali, entreprend la réfection, des réseaux en eau potable pour une distance de  50 K, de travaux, en faveur de 11 quartiers de la Wilaya de Sidi bel abbès, et  pour un délai de livraison  de 23 mois. Le  démarrage de ces travaux ont été initié par le  réseau du quartier d’El Madina El Mounaouara, pour une duré de de 06 mois.

De par ce fait, nous avons constaté, dans le chantier de cette Entreprise privée une  organisation  parfaite, qui  avec  une qualité exemplaire des moyens humains et  d’un matériel  adéquat, s’attache à faire  des travaux  de réfection, digne des  grandes  entreprises  ne songent qu’à œuvrer pour un cadre de vie meilleur .

Néanmoins, dans ces travaux  de creusage de tranché, il nous a été permis de découvrir, « l’inexistence » d’avertisseurs,  sur le réseau de gaz, que l’entreprise qui fut  chargée initialement du projet « réseau de gaz », n’a pas daignée, placer  à titre préventif, au dessus de la tuyauterie  de certain tronçon, ce moyen de signalisation d’une canalisation. Aussi, il va sans dire que cette  négligence, peut être  d’emblée, à l’origine de risques  d’explosion, qui mettraient en danger les populations environnantes de ce quartier

En outre, le chef de chantier, qui a fait apparaitre  envers nous, une parfaite disponibilité, s’est permis de nous montrer, un  autre  « cas de figure »,  de « ces »  travaux de précipitation non contrôlées, qui occasionnent à la longue, des perturbation souterraines, à type d’affaissement et autres inquiétudes des eaux usées. Il nous fut, montré un tuyau  d’assainissement « des eaux usées »,  qui fut  raccordé tout en étant endommagé, depuis le jour de son installation. C’est en découvrant  une humidification du sous sol, qui avec le temps prenait de l’espace.

 

 

 

Mr Khatir Boumédienne, Chef de projet,  que nous  avons eu téléphoniquement,  nous informait que des instructions  sont données  aux personnels du chantier,  pour procéder au fur et à mesure à des diagnostics  et d’en  prendre les mesures nécessaires  qui s’imposent ,afin de pallier  aux insuffisances, et  que l’opération  demeure  programmé en même temps, que celle, du réseau de l’A.E.P. (Conduite Principale et Branchement particulier)

Pour se qui est, des travaux de bitumage, des  chaussées, que les travaux auraient quelques défigurés, seraient systématiquement engagé, dans les quinzaine qui suivent la fin de chaque tronçon, afin de redonner et  de restituer à l’artère, le visage  approprié.

 

 

 

 

 

K.Benkhelouf