ven. Jan 8th, 2021

Rénovation du cinéma VOX : une opération dont le succès est tributaire de la levée des réserves constatées.

IMG_0334 Comme beaucoup d’autres salles de cinéma à l’échelle nationale, le VOX, rebaptisé Tessala, n’a pas échappé à la règle puisqu’il a connu lui aussi une IMG_0344 longue période de léthargie, durant ces 23 ans de fermeture de l’un des joyaux de la ville de Sidi-Bel-Abbés, son infrastructure a sombré dans la profonde détérioration , une descente en enfer qui a laissé des stigmates indélébiles, le chef d’œuvre architectural des années 40, a connu de ce fait une dégradation de son site telle, qu’il est a été presque impossible de reconnaître son intérieur, des erreurs se sont succédées et accumulées aussi bien sur le plan politique que sur celui du culturel, le laisser-aller et la mise sous séquestre du monde du 7ème art lors de la décennie noire, autant de facteurs qui sont venus s’agriffer à une situation déjà moribonde causée entre autres, par l’avènement et l’explosion des technologies modernes  à l’échelle planétaire.

 

IMG_0370 Actuellement, les choses semblent prendre une autre dimension, probablement celle de la conscience humaine dépoussiérée, l’histoire est faite pour comprendre le IMG_0368 présent et mieux avancer dans le futur, comme il est impossible d’effacer l’histoire, il serrait inconcevable et débile de vouloir tout briser pour ne plus en parler, la force d’une nation naît de son intelligence à transformer sa douleur en un atout d’où jaillira les lumières qui éclaireront ses longues nuits sombres, aujourd’hui, 51 ans après l’indépendance, l’Homme Algérien entame sa mue, il ne voit plus ces œuvres architecturales comme un signe de glorification du colonialisme mais plutôt comme un butin de guerre qu’il faut préserver et revaloriser car quelque part ces œuvres nous appartiennent, elles ont été bâties avec l’argent et la sueur de nos aïeux et puis on est pas moins intelligents que les espagnoles et les cubains, pour ne citer que ces deux nations qui ont su préserver leurs acquis coloniaux pour en faire des atouts touristiques pourvoyeurs de devises fortes et faire ainsi bénéficier les générations à venir d’une valeur ajoutée inestimable et intarissable.

 

IMG_0376 Ceci étant, au grand bonheur des cinéphiles de Sidi-Bel-Abbés, la salle de cinéma VOX, actuellement Tessala vient d’être rouverte, une  IMG_0333projection de film de dessin animé a été programmée pour les enfants en cette période de vacances scolaire de même qu’un vernissage d’une exposition artistique dans son hall, c’était l’occasion pour nous au journal de joindre l’utilité de couvrir cette exposition artistique à l’agréabilité de visiter le cinéma de son intérieur or, malgré que cette rénovation semble s’entamer dans de bonnes conditions et se fait dans le bon sens, il nous a été possible de relever cependant , quelques réserves constatées de visu, des réserves que la direction du logement et des équipements publics (DLEP) chargée de cette opération de réalisation devrait les lever logiquement car c’est à elle que revient le rôle de superviser lesdits travaux après bien sur, le suivi du bureau d’étude, car les deux superviseurs ont volontairement autorisé d’une part, la pose des marches et des contres marches qui ne sont pas du tout conformes au règles de sécurité par rapport à celles qui ont été posées en face de la chambre de projection et d’autre part, la rampe d’escalier  indispensable en de tels lieux est inexistante, de même que les rampes en Aluminium placées dans le hall du premier étage ne sont pas du tout bien scellées.

 

IMG_0361 Quant aux plafonds, ils ont eux aussi leurs réserves du fait que les enduits réalisés exposent une couleur apparente et des traces qui laissent IMG_0366  penser à une mauvaise exécution, alors que certains conducteurs de courant sont exposés sans aucune protection.

L’emplacement des extincteurs et le modèle référencé devraient répondre aux besoins urgents d’un éventuel départ de feu.

L’autre réserve aussi de taille serait que la moquette utilisée aura qu’une courte durée de vie c’est pourquoi les fiches techniques seraient établies d’une manière expéditive laissant penser à une probable incompétence professionnelle, que se soit au niveau du maitre de l’œuvre, du maitre de l’ouvrage ou les deux conjointement sans omettre celui qui est sensé faire le suivi technique.

En conclusion, il y a lieu de se demander si la protection civile présente sur les lieux ce jour là aurait constaté toutes ces insuffisances et pourquoi elle n’aurait pas opposé son refus pour l’ouverture de ce « local » au public?

Fouad. H