dim. Mai 24th, 2020

Un ivrogne crée l’incident devant le siège du consulat Marocain : le consul s’est abstenu de déposer plainte.

L’on apprend de notre source sécuritaire que durant la journée du 18 Mai, aux environs de 17 H 30, un sexagénaire (64 ans) répondant aux initiales de B. A, originaire du chef-lieu de wilaya, en état d’ébriété avancé, s’est présenté devant le grand portail du siège du consulat Marocain, sis au 5 Avenue de l’ANP pour proférer des propos vils à l’encontre d’un état souverain et voisin, en occurrence, le royaume du Maroc.

Notre source nous a informé que devant un tel vacarme, le consul est sorti de son bureau pour se rendre dans l’enceinte de la résidence consulaire afin de s’enquérir des faits qui se déroulent devant l’entrée du siège du consulat Marocain, mais ayant probablement constaté qu’il s’agit d’un cas isolé d’une personne en état d’ébriété très avancé, le consul s’est désintéressé de ladite personne et a regagné ses bureaux.

Alertés, les services de sécurité se sont dépêchés sur les lieux pour appréhender le suspect fortement éméché en flagrant délit d’outrage à un corps consulaire étranger, le sexagénaire fut conduit au commissariat de police pour être relâché le lendemain 19 Mai, vu que les services de la sureté nationale n’ont reçu aucune plainte émanant dudit consul Marocain.

Fouad. H