mer. Juin 5th, 2019

Autopsie d’un projet environnemental mort né. Les associations dénoncent!

Les Associations  environnementales   dénoncent l’échec  du projet de coopération  algéro-belge

Pour mettre un terme à cette situation déchirante  qui ternie l’image environnementale  du pays l’Algérie  s’est associée  à un  projet développé  de coopération Algéro Belge qui   se situe sur deux niveaux  ,   le premier  comprend  le composte au niveau des centres d’enfouissement Techniques (C.E.T.)  et le second qui s’articule  sur l’appui de  la gestion intégrée des déchets    basée sur  le tri sélectif   (A.G.I.D)   mis en œuvre dans un premier temps à travers trois wilayas  pilotes (Mascara, Mostaganem et Sidi Bel Abbés) qui  s’est étalé depuis le 28 décembre 2015   jusqu’au 30 juin 2019 date prévue de fin de convention face aux contraintes et au non respect du programme élaboré par les partenaires Agence Nationale  des Déchets (A.N.D) les associations environnementales  de la wilaya de Sidi Bel Abbes ont dans un communiqué  commun  expliqué  la finalité du  projet  n’a pas aboutie a la réussite  et ce pour plusieurs   motifs : A savoir  le non respect des engagements  la sous estimation du temps ,le manque de communication  plusieurs problèmes sur les supports pédagogiques de sensibilisation  qui ne facilitent nullement le travail en équipe  plusieurs facteurs  ont identifié  l’échec du projet .

En ce terme de ce communiqué ,  que le ministère de l’environnement  ne porte pas sur le dos  des associations  l’échec du projet .

O.Rayan