mer. Juil 8th, 2020

Les bénéficiaires des locaux commerciaux à Sidi-Bel-Abbés, sont sommés de les exploiter dans l’immédiat, faute de quoi, ils leurs seront retirés.

informel-locaux1La commission de l’APC chargée du patrimoine de la ville de Sidi-Bel-Abbès, vient de sommer les bénéficiaires des locaux commerciaux ordonnés par le chef de l’état en faveur des chômeurs, de les exploiter dans les meilleurs délais, faute de quoi, leurs contrats de jouissance seront annulés et les locaux seront réaffectés à d’autres jeunes qui  en ont réellement besoin et seraient  prêt à les exploiter, aussitôt les attestations d’attributions établies.

Cet avertissement, qui sonne comme une véritable mise en demeure aux vrais-faux nécessiteux, vient à point nommé, mettre un terme aux différentes spéculations et interrogations sur le devenir de ces locaux chèrement monnayés et laissés à l’abandon aux aléas climatiques et à des mains destructrices et pollueuses comme ca été le cas pour certains locaux qui furent carrément squattés par des familles dans le but d’en faire de véritables habitations.   

Rayen. M