sam. Juil 3rd, 2021

STOP à L’IGNORENCE ! STOP à L’INCONSCIENCE ! STOP à LA NEGLIGENCE ! STOP à L’IRRESPONSABILITE !

Je m’appelai Kamel, j’eus 34 ans.

Je suis aujourd’hui auprès de mon DIEU cela fait 15 jours mais la cause de mon départ était une non-assistance à une personne en danger, la raison pour laquelle cet article est écrit.

Je n’étais pas le premier à être négligé mais je souhaite dénoncer l’inconscience du personnel médical pour être le dernier dans l’heure « Djazair El Djadida »

L’histoire revient à ce 18 Juin 2021, j’ai été victime d’un accident de moto sur la route reliant la wilaya d’Ain Temouchent et Sassel plage. Mon accident s’est produit vers minuit 30, la protection civile c’est déplacée au lieu de l’accident pour me secourir et m’a dirigé vers la polyclinique de la commune de Hassi El Ghella, j’ai été mis sous perfusion pour calmer ma douleur et une ambulance m’a évacué aux urgences de l’hôpital d’Ain Temouchent.

Je suis arrivé à 1h 45 mn avec un saignement qui n’a pas arrêté de couler de ma jambe gauche. Or, aucune personne responsable de la garde de cette nuit n’a intervenu mais PIRE ils ont refusé ma prise en charge et PLUS NUISIBLE ils m’ont expulsé vers un autre centre hospitalier avec ma blessure sans aucune transfusion sanguine sachant que j’avais perdu beaucoup de sang et ne m’ont même pas mis de garrot.

Si un responsable de la direction de la santé avait été présent sur les décisions de son secteur. Si un directeur d’hôpital avait été ferme sur les déterminations de ses fonctions. Si un chef de service avait été présent lors de ces gardes. Si un médecin avait pratiqué ces fonctions avec aucune négligence et si un infirmier avait mis en application son devoir, et si, et si,… Cependant, l’inadvertance et l’insouciance m’ont couté ma vie و لكن قدر الله ما شاء فعل

Déposer plainte contre ces irresponsables n’aboutira jamais à me remettre en vie mais ce comportement va être puni peut être si ce n’est pas par la loi algérienne mais DIEU est toujours présent حاضر ناضر

J’ai ensuite été réorienté d’Ain-Temouchent vers l’EHU-USTO d’ Oran ou aucun chirurgien traumatologue et aucun chirurgien vasculaire n’était de garde.

Après cela, j’ai été redirigé avec des dégâts très lourds des suites du temps perdu à chercher l’établissement pour m’accueillir vers le service des urgences chirurgicales du CHU d’Oran ou une équipe الله يجازيهم على مجهوداتهم m’a pris en charge en toute urgence et j’ai subi 02 opérations chirurgicales mais j’ai quitté ce monde le samedi 19 juin 2021 à 10 h du matin.

 

STOP à L’IGNORENCE !

STOP à L’INCONSCIENCE !

STOP à LA NEGLIGENCE !

STOP

à L’IRRESPONSABILITE !