dim. Juil 26th, 2020

1ère édition du salon national de l’artisanat traditionnel à Sidi-Bel-Abbès.

003 La première édition du salon national de l’artisanat traditionnel a été inaugurée le  004mercredi 6 Novembre à la maison de l’artisanat de Sidi-Bel-Abbès par le wali, M. Hattab Mohamed amine.

Ce salon qui s’étalera du 5 au 9 Novembre, a vu la participation dans sa première édition, quelques 24 wilayas du pays dont Blida, Biskra, Ghardaïa, Skikda, Tizi Ouzou, Alger, Tiaret, Bechar, El Bayadh, Bejaïa, Mostaganem, Boumerdes, Aïn Temouchent, Oran, Ouargla, Relizane, Tlemcen, Tipasa, Naama, Djelfa, El Oued et Tisemsilt, avec 86 participants et exposants dont 34 de la wilaya hôte et 52 des autres wilayas.

006 Le programme de cette manifestation qui rappelons-le, coïncide avec la célébration, le 9  009Novembre prochain, de la journée nationale de l’artisan, est riche et varié, les visiteurs auront à visiter les différents stands d’exposition des produits de l’artisanat « made in Algéria » dont, entre-autres, les bijoux traditionnels faits à la main, macramé, poterie, tenues traditionnelles, articles de décoration, gâteaux traditionnels, tapisserie, maroquinerie, produits de la ruche…etc.

A noter que les organisateurs ont imposé la sélection des meilleurs artisans des wilayas participantes et ce, afin de mettre en valeur les efforts professionnels des artisans dans le métier choisi et par la même occasion, les encourager à persévérer dans cette voie pour revaloriser notre patrimoine artisanal traditionnel. Les participants ont eu aussi, l’opportunité d’échanger entre eux, les idées, expériences et les connaissances acquises le long de leur parcours.

013 Durant la journée du jeudi 6 Novembre, en plus de l’activité habituelle de cette  016manifestation, des ateliers ont été programmés au profit des enfants scolarisés ainsi que des visites guidées de l’ensemble des stands d’exposition, par ailleurs, une conférence sur « le rôle de la famille productrice dans le développement local » a eu lieu à la coupole, afin de prouver l’importance économique du créneau de l’artisanat, aussi bien à l’échelle locale que nationale.

En conclusion, le but recherché derrière l’organisation de tels salons est incontestablement, celui de relancer l’activité artisanale en générale et celle dite traditionnelle en particulier à Sidi-Bel-Abbès et c’est de bonne guerre, car les produits artisanaux doivent être revalorisés et les artisans aidés et assistés dans leur parcours qui sont souvent parsemés d’entraves et d’embuches.

Fouad. H

018022025029031037039045046047055060070069066076073077