ven. Juin 18th, 2021

Désignation du « Staff » de l’Assemblée Populaire Communale de Sidi Bel Abbès!

Après  que les citoyens aient votés pour avoir des  élus  ces derniers, pour la seconde fois votent- Une première fois, ce Jeudi  20 Décembre 2012 ,ils  tranchèrent pour  leur président, puis  le nouveau  P/APC  Mr Boumlik Djilali, qui tout désigné par l’ensemble pour  gérer à bien  la commune de Sidi bel abbès,  à fait voter à son tour,ce Jeudi 20 Décembre 2012 à 9h, dans l’enceinte de la salle de réunion de la mairie, les élus  de sa formation et ceux des autres partis,  pour la désignation des 06 vice-présidents de l’APC, des 13 présidents des commissions et des 06 délégués des secteurs urbains.

Après lecture de l’ordre du jour le P/APC Mr Boumlik Djilali, qui dispose  de la majorité absolue au sein de l’APC  a donné lecture des six noms de vice-présidents qu’il a choisis et a demandé aux membres de l’APC d’approuver ce choix par un vote à main levée.

C’est vraiment dans un cadre bon enfant rarement vu dans les annales des assemblées populaire communale, que nous avons assisté à des désignations à main levées,  sans qu’aucun réel remous  ne soit venu perturber ces activités. L’on apprendra que quelques  tiraillements  sans persistances, sont apparus  à huit clos  entre les  formations élues, pour certaines désignation, cependant l’article 53 du code communal  qui donne les prérogatives au PAPC de nommer les délégué par simple arrêté sans passer par une délibération et les adjoints qui  également  sont des désignation facultative conformément à l’article 47.

Après  lecture  par le SG, des différents taches  qui attendent les élus-membres des  commissions et de l’importance de leur plan de charge, le président de l’APC précisait  qu’il avait les prérogatives, d’interventions  sur les commissions  administratives et financières, commission des marchés, et commission d’ouvertures des plis. Il  rappela,  à cet effet, les différents rôles que doit jouer l’APC dans le cadre du développement communal, et les attentes des citoyens. Il dira dans ce cadre que l’APC accordera, l’intérêt qu’il faut  à la réalisation des grands projets et d’infrastructures  et autres projets communaux, qui peuvent apporter de la valeur ajoutée à la commune.

Il a appelé en même temps au dialogue permanant et à la concertation pour dénouer tout semblant de crise et pour « relever les nombreux défis auxquels est confrontée la commune et répondre aux attentes des citoyens, car en assemblé populaire communal, doit permettre de penser, tous pour notre ville, tous pour notre pays », déclare t-il

Le règlement intérieur fut  soumis à approbation de l’ensemble des élus, avec la réserve non inscrites sur PV de faire le recensement au fur et à mesure de tout se qui devrait être corrigé lors des assemblée. Cet état de chose justifiée par le fait qu’il n’y a aucun changement, fut une difficile acceptation comme, malgré l’insistance de certain élus qui tenaient à se que la lecture soit faite, mais qui ne purent aboutir au résultat escompté, en s’alignant sur la majorité

Quoiqu’il en soit, nous avons pu retenir, la qualité extrêmement citoyenne, militante et emprunte de bons sens, à travers les interventions de certains élus, qui annonce, ne pas être tendre,  comme militant des deux principaux parti, éloignant systématiquement le doute, du retour des anciens réflexes de mauvaise augure..

En conclusion, Mr le P/APC a rappelé, que la mission qui attendait les membres de l’APC était lourde, et exigeait une parfaite cohésion dans les efforts, afin de répondre aux besoins de notre ville et de ses citoyens. Il insistait sur le fait les volets d’actions étaient nombreux, certain sollicitant la contribution permanente et d’autre devant être porteur de rentré pécuniaire très souvent délaissé de par le passé, qu’il fallait revoir, pour permettre d’augmenter la trésorerie de l’APC, que de nombreuses actions méritaient attention.

K.Benkhelouf.