lun. Mai 25th, 2020

Journées de formation des élus APC, le 26 et 27-02-2013

GEDSC DIGITAL CAMERA

Sous le patronage de Mr le Wali de Sidi bel abbès, deux journées de formations ont été organisées dans le cadre de la gestion des collectivités, et furent  animées par des experts de l’institut supérieur de gestion et de planification (ISGP) de Bordj El Kifan à Alger. Cet important séminaire de formation  qui aura lieu le 26 et 27-02-2013 au sein de l’amphithéâtre de la Wilaya, a été inaugurée par le premier magistrat de la Wilaya, en présence du SG,  de l’ensemble des membres de l’exécutif, des chefs de daïra, des P/APC des 52 communes, de leur Secrétaire généraux et de leurs commissions des marchés, des responsables financiers communaux et ceux des instituions financières, de l’ensemble des subdivisionnaires et autres cadres chargés de la question.

Mr le Wali en la première journée de ce séminaire de formation,  d’information et d’échanges  a rappelé aux GEDSC DIGITAL CAMERAuns et recommandé aux autres, l’importance de la responsabilité en matière de réglementation générale de l’état civil, le respect du code communal, sur l’organisation et le fonctionnement des services d’hygiène, l’urbanisme, la construction et l’habitat, le développement local, les marchés publics, les conditions d’accueil et prise en charge des doléances des citoyens et l’amélioration des prestations administratives, la réhabilitation des services publics et administratifs et particulièrement, la maitrise de gestions du budget  et patrimoine communal ainsi que la gestions des marchés publics

GEDSC DIGITAL CAMERAIl y a lieu de mentionner que l’objectif de ces journées de formation est de donner les instruments juridiques conférés par les différentes lois et règlements qui sont entre les mains des présidents d’APC, de se familiariser avec les textes régissant la vie des collectivités locales, au profit des nouveaux élus, et de les mettre  devant la réalité que présente le programme du gouvernement.

La première journée du 26/02/2013 consistait à rappeler aux élusGEDSC DIGITAL CAMERA concernés les méthodes de gestion en matière de Budget et du Patrimoineet d’en apprendre les règles administratives, tout en s’efforçant de  comprendre les mécanismes budgétaires qui sont la base de la bonne  gestion d’une commune. Aussi la qualité des intervenant expert de l’ISGP, a permis aux nouveaux, d’assimiler aisément, les explications données.

La seconde journée du 27/02/2013 se rapportait à la maitrise de gestion des marchés publics. Elle fut l’occasion d’obtenir  les outils nécessaire, sur les marchés publics, éclaircissant aux membres de la commission des marchés, le code des marchés publics, afin de  rendre la commande publique plus transparente et plus conforme à la loi. A ce sujet, plusieurs questions furent soulevées à savoir- La Vulgarisation de la régularisation des marchés publics –Les fondamentaux des marchés publics- Les procédure de la passation de contrat – Les principales étapes d’exécution.

GEDSC DIGITAL CAMERAPour mieux en comprendre les différences,  l’expert se chargeait d’expliquer plusieurs formes de marchés, entre autre « les marchés de gré à gré », qui ne doivent plus être employés comme auparavant,  à tord et à travers. Leur utilisation ne peut se faire que lorsque l’urgence l’oblige, telle que celle qui pourrait, être déclenchée suite à un plan ORSEC et avec une utilisation d’une démarche méthodologique. Et seuls les pouvoirs publics sont habilité à en donner l’aval et permettre d’évaluer’ l’urgence exprimée, pour accorder le bénéfice d’un marché gré à gré

Furent également soulevée, les utilisations des commandes du seuil de dépassement, ou il y a lieu dans ces cas de respecter les procédures et les traduire sur le terrain en respectant la formules des trois prestataires qualifiés- Le système d’affichage  dans ces cas ne peut pas être le seul moyen utilisable et de le comparer à la lettre de consultation

Nous comprendrons que cette manifestation aura pour but de sensibiliser l’ensemble des élus,sur leurs GEDSC DIGITAL CAMERAresponsabilités envers tous les sujets  se rapportant à l’amélioration de  des prestations de service  envers le citoyens et l’APC,  et leurs permettre de maitriser les lois d’urbanisme et de construction ainsi que de faire connaître les nouveautés en matière de l’habitat rural et la location-vente et enfin de mettre en exergue la responsabilité des présidents d’APC en fonction. Cette responsabilité  dans le changement concerne également lesgestionnaires des APC,  ceux des financiers, sur les pratiques abusives de gestion qui de part le passé on causé du tort aussi bien aux finances de l’état, qu’à l’intégrité des systèmes de gestions.

Toutes ces données juridiques ont été porté à la connaissance des nouveaux élus afin de leur permettre d’exercer leurs prérogatives conformément aux lois en vigueur et de les aider dans les prises de décisions pour une gestion saine des finances communales. A cet effet, les nouveaux élus locaux doivent relever les défis

K.Benkhelouf