sam. Jan 22nd, 2022

Le C.H.U. Abdelkader Hassani organise une 1ere journée sur le cancer Par le professeur Messaoud Zitouni.

132 A quelques mois de l’inauguration du C.A.C. (centre anti cancéreux) , sous le haut patronage du wali de Sidi Bel Abbes , , le centre hospitalo- universitaire « Hassani Abdelkader » a  organisé à la bibliothèque Cheikh Kabbati, la première journée sur le plan cancer 2015/2019 sous la haute autorité du professeur Zitouni Messaoud .
Ledit programme fut présenté devant les autorités locales en présence de spécialistes et d’élèves universitaires. Sous plusieurs thèmes animées en premier lieu par le professeur A.Soulimane spécialiste en épidémiologie du cancer dans la wilaya de Sidi Bel Abbes a souligné l’ampleur de cette maladie, qui se propage sur les différentes parties de corps humain ,tel que les seins, l’utérus les poumons , et le colon. Le rôle et finalité du registre du cancer est une source d’information riche et utile pour l’évaluation des besoins à visée en priorité ,diagnostique , thérapeutique et des actions de prévention qui sont l’instrument pour la recherche étiologique.
134La seconde intervention du professeur J.P.Grandaud spécialiste du plan cancer 2015/2019 dans l’évolution du système national de la santé en Algérie a annoncé devant l’assistance l’importance accordée à la concertation pluridisciplinaires intersectorielle, la formation et les nouveaux métiers appuyés par la documentation qui portent mention sur les préventions secondaires , épidémiologie analytique des facteurs de risques qui élaborent la finalité du registre du cancer par les divers ordres des différents domaines planifiés par une programmation alimentée par l’aspect finance et économique orienté vers la santé publique sur ordre descriptif étalant des explications opérationnelles pour une meilleur maitrise du suivi ainsi qu’au traitement approprié.
L’éminent professeur Messaoud Zitouni a indiqué dans son intervention Le plan national anti-cancer 2015-2019 s’articule autour de « 8 axes stratégiques et prioritaires » et vise la »satisfaction des malades et de leurs familles », La prise en charge des malades atteints de cancer devra s’améliorer à partir de 2015. Du moins c’est l’objectif du lancement du plan national cancer 2015-2019. Dévoilé hier, le plan cancer a fait de la réduction du taux de mortalité sa première ambition. D’ici 2019, le taux de mortalité devra baisser à 20%. Actuellement, un malade sur deux décède.
Notons d’après les statistiques déclarés enregistrent 24.000 décès par an sur 45000 cas qui apparaissent chaque année.
O.Abbas