dim. Mai 24th, 2020

Le maire de la commune de Zerouala se confie aux échos de Sidi-Bel-Abbés :

 1474125_537915732952867_905023816_o Notre commune sollicite de grandes actions dans le cadre des projets inscrits rentrant dans le programme de développement, c’est par ses propos que le président de l’assemblée populaire de la commune de Zerouala  s’est confié dans son bureau à notre journal, en ayant la courtoise amabilité de répondre à toutes les questions qui lui ont été posées.

 

Mr  MAAROUF Kaddour, maire de la commune pour un second mandat a déjà acquit une expérience certaine durant son précédent exercice, son sérieux et son écoute continue et attentive de sa population lui ont permis de gagner amplement leur confiance lors des suffrages locales pour être réélu aisément pour un second mandat.

 

C’est un homme d’âge mur et courtois qui en cette occasion a bien volontiers voulu nous recevoir dans son bureau  pour une interview exclusive au journal les échos de Sidi-Bel-Abbés afin d’expliciter avec la manière la plus simple les préoccupations de la population locale et les contraintes qui entravent la gestion des affaires de sa commune.

 

Prime à bord, le premier magistrat de la commune a tenu à nous faire part de son soulagement de voir la permanence installée au siège de l’APC en ce 093 qui concerne le plan O.R.S.E.C 2013/2014 pour sa partie hivernale, avec l’étroite collaboration des éléments de la Brigade du Darak EL Watani, la Sonelgaz, ainsi que  les parties concernées à savoir le secteur sanitaire, protection civile et autres et ce, dans le but d’élaborer un plan d’action et les mesures à prendre urgemment en cas d’alerte.

 

C’est ainsi que par exemple toutes les vielles habitations qui pourraient être menacées  d’effondrement par les eaux pluviales et qui sont implantées dans le territoire de compétence de la commune de Zerouala y compris les lointaines fermes à accès difficile ont été recensées et bénéficient de contrôles réguliers et à chaque fois que cela s’avère nécessaire et ce, afin de veiller à leur approvisionnement en gaz butane à partir des deux dépositaires que compte la commune et qui sont disons-le, bien alimentés et bien organisés.

 

De même que les services de l’APC de Zerouala ont procédé avant la première averse au curage de tous les caniveaux ainsi que les regards des collecteurs d’évacuation des eaux usées qui permettent l’écoulement rapide des eaux pluviales ainsi que le nettoyage des caniveaux, toutes ces opérations ont été exécutées à 100 % et sur l’ensemble du réseau d’assainissement que compte la commune bien que celle-ci ne figure pas sur la liste des communes à risque accru d’inondation.

 

088 Néanmoins, le maire de la commune de Zerouala a tenu expressément à mettre en exergue  un souci majeur de son administration c’est celui relatif à la gestion de l’eau potable à travers toute la commune et qui est mis à la charge de la commune par l’A.D.E, une situation qui pénalise la commune chaque année puisqu’elle doit puiser de son chapitre budgétaire quelques 100 millions de centimes afin d’honorer la facturation de l’A.D.E, or il aurait été plus judicieux que l’Algérienne des eaux puisse s’atteler à l’installation de compteurs individuels afin d’économiser, de rationaliser et de lutter contre le gaspillage de cette denrée très précieuse.

 

Dans sa lancée, le maire dira qu’au chapitre de la construction scolaire dont nous avons bénéficié d’un sensé quota, le lancement de l’opération de construction de 2 classes au douar « Louza » sera lancée incessamment, par contre notre commune enregistre un très grand besoin en aménagement urbain à savoir trottoirs et voiries et également la nécessité d’un quota conséquent en matière de logements toutes formules confondues et ce, afin de répondre à une forte demande en la matière de la population de la commune.

 

En conclusion, Mr Maarouf Kaddour a exprimé son souhait de voir le chef de l’exécutif inclure la commune de Zerouala dans son programme de visite d’inspection et de travail afin qu’il puisse lui faire part des besoins des habitants qui aideront sans aucun doute à voir le développement s’installer dans le durable étant donné que la commune de Zerouala est connue pour être une région rurale à caractère agricole et forestier.      

 

O. Abbés