dim. Mai 24th, 2020

Les protestataires du domaine «si Hassen », déclarent avoir été reçus par le wali.

abbés1.1 Les deux précédents walis en occurrence Messieurs Bentabet et Fehim, ont demandé une fiche technique initiée par une étude relative à abbés2  l’extension du CHU Hassani Abdelkader dans le but d’élargir son assiette foncière pour les besoins d’adjoindre les nouveaux services médicaux.

Par cette décision, il a été entendu et convenu par le premier chef d’exécutif sus-cité de procéder au choix du terrain qui se situe sur le prolongement de l’hôpital dans sa partie Est.

Or ce terrain appartenant à la direction départementale de l’agriculture (DDA) a été affecté aux attributaires agricoles rentrant dans le cadre de la révolution agraire et toutes les réformes qui se sont succédées depuis, ce terrain est connu sous le nom de «domaine Si Hassen», une appellation qui malgré la dissolution témoigne toujours de son entière existence et l’occupation d’une parcelle de terrain à des fins d’habitation par un groupe d’ouvriers.

abbés4 Aujourd’hui, ce groupe d’habitants s’est opposé énergiquement à la décision des pouvoirs publics de libérer les lieux pour des considérations abbes3 d’intérêt d’ordre général, en revendiquant leurs droits à la régularisation de leurs situations conformément aux lois régissant le code de la famille et le code civil.

Se sentant lésés par les propos jugés abusifs et menaçant à leur encontre par l’autorité de daïra, le groupe d’habitants réfractaires, a pris la décision de transmettre ses préoccupations à l’autorité de wilaya en sollicitant une audience.

Selon leurs déclarations, le wali a tenu à écouter attentivement les 4 représentants de ce groupe et après avoir pris connaissance de leurs situations, le chef de l’exécutif a apaisé l’esprit des contestataires tout en les mettant dans un climat de confiance en les rassurant qu’aucune décision arbitraire ne sera prise à leur encontre.

abbés5 En conclusion, nous avons jugé utile de se déplacer sur les lieux et d’être informés directement par ce groupe de protestataires et de procéder à un enregistrement audio-visuel qui fera foi.

O. Abbas