sam. Fév 9th, 2019

Nadifcom alerte les autorités de la ville de Sidi Bel Abbés.

Cela fait 50 jours  que les agents d’entretien de la ville de Sidi Bel Abbés (Nadifcom)  sont en retard de perception de leur salaire, déterminés ?  le personnel de Nadifcom  a décidé d’observer une grève a partir de ce jour du 7 février 2019 suite au préavis de grève déposé auprès des administrations concernées cette action de protestation a été décidée après  plusieurs  tentatives de règlement de salaire  vouées à l’échec.

La gravité du problème  a poussé les responsables concernés  à trouver  une solution immédiatement   laquelle a  abouti  au déblocage de cette crise,  suite  à la  déclaration  du président  de la section syndicales  portant  plusieurs revendications des droits des travailleurs à l’exemple des conditions socioprofessionnelles,  les contraintes rencontrées  dans la gestion de l’entreprise qui a ce jour manque de directeur ; nonobstant  les efforts consentis du personnel  pour la bonne marche de l’entreprise l’absence des moyens techniques et matériels peuvent  d’un jour à l’autre mettre la ville littéralement sous les ordure .

Il a suffit d’une demi-journée de protestation décidée par les  agents d’entretien que Sidi Bel Abbés  est devenue une décharge d’ordures ménagères. en effet c’est une première alerte lancée par le responsable du  syndicat (U.G.T.A) de l’entreprise pour que les autorités sachent et  prennent  conscience des problèmes  que confronte cette entreprise  face à ces entraves provoquées faudrait il qu’on y arrive au désastre pour intervenir ou dissoudre l’entreprise ?

O.A