lun. Mai 25th, 2020

Projet d’un marché de proximité à Benhamouda source de polémique.

061 Les habitants des immeubles mitoyens à l’annexe de l’APC sise à la  cité Benhamouda ont été surpris par l’implantation du chantier croyant avoir affaire à un poisson d’avril,  cette placette de détente pour les riverains et qui donnait aux logements un réel critère de salubrité, fut curieusement retenue comme assiette foncière à un projet de réalisation d’un marché de proximité pour fruits et légumes sans toutefois consulter la société civile sur l’utilité d’une telle décision prise unilatéralement et qui est source de polémique avant même sans lancement. 055
Ce projet lancé sans l’affichage de panneau portant intitulé et désignation de l’ouvrage, le jour de la visite du ministre de l’habitat, préoccupe sérieusement les citoyens sur l’entêtement des pouvoirs publics à persister dans la fuite en avant sans prendre en considération les dernières instructions données par le premier ministre sur l’obligation de consulter la société civile dans tout projet relatif aux projets d’équipement ayant relation avec les citoyens.
053 Il semble que la société civile s’objecte à ce projet par des arguments techniques qui s’opposent selon les lois du BTPH et de l’architecture à la réalisation  057d’une structure en dur en face d’un édifice public et à quelques mètres seulement de l’entrée principale de l’annexe administrative, une situation qui va créer exigüité, insalubrité et un refoulement dangereux des enfants vers la rue contigüe, au moment où l’état prône une nouvelle vision pour l’habitat en Algérie et s’attèle à remédier aux imperfections des cités dortoirs par la création d’espaces nécessaires à toute vie harmonieusement conviviale.

O.Abbes