mer. Sep 28th, 2022

Sidi Bel-Abbés. Quel avenir pour les enfants qui errent?

 

La figure de l’enfant malheureux motive l’action de la Société.

Que faire pour lutter contre ces mauvaises habitudes , les enfants mendiants ne sont pas  uniquement ceux qui tendent la main escomptant pour recevoir quelques sous ; ceux sont aussi tous ceux qui qui par la vente de menus objets (mouchoirs papier, bouteilles d’eau fraiche, lingettes) baignades dans les bassins publics,  ces pratiques  de mendicité déguisée  courante (sur les places publiques, stations de tramway ,arrêts de bus) au centre-ville  qui constituent une menace, en fermant les yeux sur cela , nous mettons l’avenir de nos enfants en danger.

Par le temps l’enfant abandonné dans la rue tente l’expérience une fois ou deux devient , agressif, insoumis par nature parce que le milieu dans lequel il évolue l’exige pour survivre ; les raisons qui poussent l’enfant abandonné dans la rue , c’est ainsi que le risque de dépendance le conduit soit à la drogue ou aux psychotropes pour l’aider à gérer ses émotions.

En principe le rôle des parents est autant plus important de veiller à l’éducation de leur enfant, ils ont l’obligation de le surveiller, peuvent être tenus responsables des dommages causés par la faute de leur enfant mineur .

O.Rayan