sam. Nov 27th, 2021

U.D.L organise le deuxième Colloque international sur les troubles du  spectre de l’autisme.

La maison de entrepreneuriat de l’université Djillali Liabès   (campus) de Sidi Bel Abbés a organisé ce jour du 10 novembre le deuxième  colloque international  sur le trouble du spectre de l’autisme  vision globale et pluridisciplinaire réalité et perspectives cette rencontre verra  la participation de plusieurs experts, neurobiologistes,  psychologues, neuro-pédiatres, des médecins spécialistes , des sociologue, professeurs venus de différents pays ainsi que les spécialistes du domaine psychiatrique et professeurs  relevant  de U.D.L  et d’autres wilayas du pays ont sélectionné cette journée  pour la dimension anthropologique, sociologique,  philosophique de l’handicap en général et des troubles de l’autisme d’une manière particulière  , cette contribution  aboutira  par  des solutions adoptées déjà  dans leurs pays ( Angleterre , France, et le canada) ;  parmi les intervenants  nous avons retenu celle du  professeur Jean Louis Adrien  sous le thème « Intérêt de l’utilisation de la BECS( Batterie d’Evaluation Cognitive et socio-émotionnelle ) pour évaluer le développement des enfants atteints de trouble du spectre de l’autisme. »

La  doctoresse  Aicha Massrali dans son intervention  a mis l’accent  sur le démêler de l’autisme en utilisant l’approche  « cerveau dans un plat ».

En dernier le professeur Annie Paquet a décrit  don thème comme stratégie  pour soutenir le développement  des interventions précoces  en autisme  grâce à la collaboration  recherche pratique.

Cette conférence a été suivie par la mise en place de quatre ateliers sur l’autisme

Le premier atelier dirigé par  la Dr ; BILAL  Lina  portait sur le thème :Le  problème du diagnostic et des statistiques des troubles du spectre autistique ;

La présidente du deuxième atelier la Dr.  Boutouil  Khadidja . Avantages  pour les personnes atteintes de l’autisme..

Le troisième atelier présidé  par la Dr Bouhara  Hanae  est basé sur expériences et parcours de vie   dans l’accompagnement des personnes.

Pour pistes d’amélioration et l’intégration  de l’autiste dans le milieu scolaire et professionnel.

Sur la base des données estimées de ces ateliers, de nouvelles recommandations seront émises aux autorités  pour une meilleure prise en charge des personnes atteintes de l’autisme pour un meilleur cadre de vie .

O.Rayan