mer. Sep 11th, 2019

Une brève histoire de la fontaine « SABALATE AL-KHADEM » Sidi Bel Abbés.

« Sabalate al khadem » à la recherche de sa statue en bronze !

Nul ne doute que le rappel de cette histoire va émerveiller nos lecteurs  voire impressionner tous ceux qui font lecture de manière animée  certains points relevant de  l’histoire de la ville de Sidi Bel Abbes. En 1898 la ville fut pourvue d’un projet de réalisation de canaux  de distribution en eau potable  qui a été considérablement développé sur trente deux bornes fontaines construites à la forme d’une niche , parmi ces dernières  est évoquée « SABALATE ALKHADEM » ce nom qui   rimait autrefois avec bonheur partagé des riverains de la Mekerra un lieu privilégié de rendez-vous du marché à bestiaux  devenue  repère notamment  pour les maquignons .

 En  effet  pour en revenir a  ALKHADEM c’est une colonne de la république  élevée par la France coloniale cette sculpture  moulée en bronze  se trouvait sur le triangle qui croise l’avenue de la gare , la route d’Oran, et l’avenue lieutenant Khelladi  « Kleber » laquelle par sa couleur fut attribué ce nom dialectal  à la fontaine   qui  fut jadis  appelée « SABALATE  AL KHADEM » située  au niveau du siège  des travaux de la commune cette dernière   devait  probablement figurer sur l’état  voire les registres de richesse du patrimoine matériel public de la ville,    malheureusement  il ne reste que la nostalgie de lieux de mémoire oubliés .

Ce patrimoine  historique de valeur, non inventorié comporte des actifs significatifs  associés, notamment, à l’héritage qui recouvre des droits du domaine public a disparu ainsi que d’autres composantes telles que le capital naturel (qualités des espaces naturels et de l’environnement) totalement sous-estimés beaucoup plus négligés.

O.Rayan