dim. Jan 23rd, 2022

AHMED DAOUADJI ANCIEN JOUEUR DE L’USMBA.

Ce jour une occasion m’a été offerte à fin de pouvoir  tiré deux mots de notre ancien footballeur  Ahmed Daouadji  affaibli par l’âge et de son état de santé.

Pour évoquer des souvenirs ou rappeler tout bonnement l’engagement d’une élite de sportif pour  le développement du football. Oui, une élite à l’image de notre frère Ahmed Daouadji , qui fut également  un moniteur de sport à l’école Gaston Julia de sidi bel abbes.

Cet authentique enfant du graba, est né le 1 Septembre 1927 à la rue Ali Ben Ali Talib, pas loin du café Fitah et de Abdallah Mami

Daouadji Ahmed, a disputé son premier match en équipe fanion à Tlemcen contre l’USFAT en 1944, débuta la rencontre comme demi-droite, pour ensuite occuper le poste d’arrière droit en deuxième mi-temps, avec le N°2 qu’il ne quittera plus qu’en 1956, lors de l’arrêt des compétitions ordonné par le FLN . Ahmed est resté fidèle à l’USMBA depuis la signature de sa première licence

Ahmed, se rappelle avoir signé sa première licence en 1939 en minime au local de l’USMBA Borotra, situé en face du lycée Laperrine. Juste après cette signature, les compétitions de football sont mises en  veilleuse à  cause de la guerre, six ans après, il se retrouve en équipe sénior. Ahmed avoua qu’il était inimaginable de porter un autre maillot que celui des vert et rouge de l’USMBA, au col en V, les premiers maillots du Club.

PIC_1053

 Pourquoi le football Algérien qui a connu son apogée dans les années d’avant 62 et dans les années 80 n’arrive plus à se relever aujourd’hui ?

 Il se trouve que l’Etat se contente souvent de gérer l’actualité et le fait mal. Il y a, en outre, un manque flagrant de volonté politique qui explique cette incurie, alors que les moyens financiers ne manquent pas.

 

L’Algérie a donné naissance à de très bons joueurs … Comment expliquer que ce ne soit plus le cas aujourd’hui ?

 Les joueurs dont vous parlez étaient heureux d’être sur un terrain de football. Ils jouaient pour réaliser un bon résultat. Quels regrets quand ils avaient perdu !       

 

Vu son état de santé je n’avais qu’a mettre fin a mes questions tout en lui offrant un témoignage  d’un de ces anciens élèves. Jean-Claude Rodriguez ancien élève des années 1956 à l’annexe de l’école Gaston Julia au Château Perret 01, témoigne.

La cour du château, nous servait de terrain de sport, course, gymnastique, etc. Nous finissions toujours la séance d’éducation physique par un match de hand ou de foot.
Malheureusement ces matches étaient toujours beaucoup trop courts, et trop rares. Une heure de gym par semaine, pour tous ces gamins, plein de vie !!
Notre moniteur était M. Daouadji, footballeur de l’USMBA surnommé la gazelle. Je le revois dans son survêtement violet de l’époque. Il essayait vainement de nous inculquer les rudiments du foot, car nous avions tendance à courir tous en même temps vers le seul et unique ballon. 

Je me souviens avoir un jour fait le trajet retour jusqu’à l’école, discutant avec lui du SCBA et de l’USMBA. Cela n’était pas chose habituelle, car en principe il était interdit de parler dans les rangs !

Merci  Mr  DAOUADJI AHMED , QUE DIEU VOUS GARDE .

USMBA 1956
USMBA 1956

49-usmba-maldonado (1)

USMBA 1947
USMBA 1947

 

Mohamed Boudjekdji