sam. Avr 13th, 2019

Le boulevard de la république serait-il aux normes avec le passage du tramway ou continuerons-nous avec les gargotes et la calientica ?

Quand l’exaspération de la population « Belabésienne » est à son comble et l’indifférence des élus continue son bonhomme de chemin ,ce qui n’est pas pour arranger les choses ,alors nous continuons notre cabale contre cette instance qui n’en fait qu’à sa tête et oublie qu’elle est ‘’élue’’ par cette population, même si les élections ne veulent pas dire grand- chose.
Que peuvent bien faire ce maire, ses adjoints et les autres élus de leur temps pour que la ville recule à grands pas.C’est inouï qu’un élu ne soit pas sensible aux doléances de ses concitoyens et pourtant il aspire à d’autres fonctions plus importantes.
Combien de fois nous avons soulevé le problème de la place CARNOT, qui constitue la vitrine de la ville et son histoire ancienne ou contemporaine ,dont le kiosque historique est abandonné à son sort où les enfants s’en servent pour se ’’défouler ‘’et les vagabonds comme lieu à satisfaire leurs besoins.
Quand au boulevard de la « RÉPUBLIQUE » qui caractérisait ,autrefois ,l’endroit principal aux familles pour une simple balade et pour faire leurs emplettes ,tant ses magasins étaient agencés et offraient un brin d’orgueil au « PETIT PARIS « de par la nature des activités ,il est devenu l’ombre de lui-même ; les magasins se sont miraculeusement divisés en petites gargotes ,de commerces de « Calientica » et ses trottoirs sont devenus crasseux à quelques pas du siège du Maire.
Même si cela était fait lors de la précédente mandature ,tout l’honneur reviendrait à celle-ci d’y remédier ,personne ne criera au scandale ,bien au contraire.
L’occasion est donnée à cette APC ,avec le passage du tramway et l’aménagement des espaces ,d’organiser l’urbanisme commercial de ce boulevard en conformité avec les règles d’un centre d’une grande ville ,en associant les propriétaires des lieux.
L’élagage des palmiers de la place et d’autres lieux (lycée MEFTAHI par ex ),est impératif afin de prévenir tout accident qui pourrait coûter gros à l’APC.
Si ,pour une fois ,le Président de l’APC ne considérerait pas ces ‘’observations ‘’ comme des remarques en se débarrassant de tout complexe, nous serons tout optimistes quant au redressement que nous espérons tous ,pour l’intérêt général.

Par:Belamri.AEK