ven. Fév 21st, 2020

Lettre aux autorités de Wilaya et à leur tête Mr le Wali de Sidi Bel Abbes

SIDI BEL ABBES …..ESPOIR…..SAUVONS  LE PATRIMOINE …

 

Un groupe de citoyens de la ville de Sidi Bel Abbes fortement engagés dans leur commune s’inquiètent  de la menace qui pèse sur le devenir de son patrimoine.

Chaque fois que nous renonçons à un fragment de ce que nous sommes, chaque fois que nous appauvrissons la diversité d’environnements qui témoignent de l’histoire  de notre ville et de son patrimoine, c’est notre identité nationale que nous fragilisons

La raison qui nous pousse à faire cette démarche tient à une expérience personnelle qu’on a  vécue et aussi à l’obligation qui nous est faite de protéger, de conserver et de mettre en valeur les traces de notre histoire sur l’ensemble du territoire de notre commune.

 

Nous avions passé notre enfance et notre adolescence, à savoir toute notre vie dans une très belle ville qu’on a surnommée « le petit paris »ou il y avait tout juste à peine 90 000  habitants. C’était une magnifique commune,  mais aussi un environnement culturel et naturel exceptionnel.

 

Parmi les joyaux de cet environnement, L’hôtel de ville,le château Bastide occupé actuellement par la douane Algérienne, le théatre municipale, le jardin public ,le château qui est occupé actuellement par l’école des beaux arts ,le château Perrin qui est actuellement en ruine, le tribunal ,à ne pas omettre toute les salles de cinéma abandonné à leurs sorts , l’hôtel des finances, le lycée Azza , non nous avons pas oublié la Mékerra.

Sans crier gare, de tous les squares de la ville, kiosques et parc qui disparurent au profit de spéculateurs peu sensibles à la beauté et à l’harmonie qui se dégageaient de cet ensemble architectural, signature d’une ville fière et coquette.

1412238167

La ville avait désormais perdu sa personnalité en même temps que son âme. Elle devint le pâle reflet d’une histoire venue de loin et qui ne cultive aucun lien à un passé qui eût revêtu un sens pour ses habitants. On entre désormais dans la ville de notre enfance comme on entre dans n’importe quelle bourgade dessinée par l’ambition obèse du fast food et du fast karantica.

images-chateau-perrin-saba-n1

La ville de Sidi Bel Abbes est composée de milliers de ces petites histoires qui bricolent l’âme du pays. Cette mosaïque de fragments identitaires lentement rassemblés au gré d’une histoire qui nous ressemble se découd chaque fois que nous abdiquons devant des investissements marchands qui non seulement défigurent un environnement porteur de sens, mais laissent la place à l’abandon lorsque les affaires deviennent meilleures sous d’autres cieux.

img0003

Comme en témoignent notre centre ville, nos rues principales et les milliers d’écorchures infligées à des paysages jadis d’une grande beauté, nous avons maintes fois failli à nos responsabilités dans ce domaine cédant aux exigences du commerce.

 

Nous citoyens de la ville de Sidi Bel Abbes,  demandons de protéger le patrimoine  tout en lui insufflant une vocation récré touristique et socio-économique compatible avec sa nature et son histoire. Favoriser une prise en main communautaire capable à la fois de protéger le site pour les générations futures.

 

Nous vous savions sensible à ces préoccupations, Monsieur le Wali, et c’est avec confiance qu’on vous écris ces quelques lignes essentiellement destinées à renforcer une position que vous n’avez vous-même aucune difficulté à faire vôtre, Nous en sommes sûr.