dim. Mai 24th, 2020

Lettre d’un citoyen et ex responsable de l’APC au Wali de Sidi-Bel-Abbés: « Merci, Mr le Wali »

NB : nous avons reçu ce commentaire dans la boite du journal et nous avons jugé utile de publier à la UNE ce court commentaire rédigé de la main d’un ex responsable de l’APC.

La rédaction.

****************************************************************************************************************************************************************

(voici le commentaire du citoyen tel qu’il a été rédigé de sa main).

Notre réseau social avait ce jour du 5 janvier 2014 attiré l’attention de l’université et des autorités sur le risque de sécheresse qui pouvait mettre en danger l’environnement du lac Sidi M’hamed Ben-ali. Depuis ce jour après notre S.O.S lancé aux autorités nous vivions dans l’espoir que notre appel ait été reçu (voir l’appel ci dessus) et notre appel a été très bien reçu, les vannes d’eau ont été ouvertes et déjà le niveau a commencé à monter et la flore à verdir. Cela réchauffe notre cœur, nous qui par nos interventions dans ce site nous gênions et dérangions les laxistes nous étions décries et taxés d’opportunistes et de prétentieux alors que notre mission était, est et sera de dénoncer tout laisser aller qui alimentera la polémique et créera un climat de désespoir auprès des citoyens alors que les principaux décideurs font tout ce qu’il est en leur pouvoir pour le développement de notre pays. MERCI MR LE WALI OU SES COLLABORATEURS D’AVOIR ÉTÉ A NOTRE ECOUTE ET PRIS EN CONSIDÉRATION NOS REMARQUES CONSTRUCTIVES NOUS SERONS TOUJOURS AU SERVICE DE TOUT CE QUI PEUT ETRE UTILE A L’INTERET GÉNÉRAL.

Voici l’appel de cet ex responsable de l’APC.

« C’est un ultime appel que nous lançons aux autorités pour au moins sauver de la sécheresse ce lac. Tout le monde sait que ce lac est alimenté à partir de la Mékkera que cela soit en hiver ou en été .Le comble c’est l’eau de la Mékkera qui se perd pendant les crues il suffit seulement de fermer la digue de la Mékkera au niveau de la rocade Nord Ouest (route de sidi Lahcen)l’eau est à ce moment là déviée vers le lac par les 2 canaux, la Mékkera ne sera pas pour autant asséchée puisque la digue a été conçue de façon à ce que le surplus circule sur le lit de la rivière. Il s’avère aussi que si les analyses n’ont spécifié aucun danger de pollution par contre un déficit énorme de bactéries s’est déclaré ce qui suppose un manque flagrant d’oxygène nécessaire a l’équilibre de l’écosystème et de la nature. « S.O.S. SVP POUR LE LAC »

Citoyen.