mer. Juil 8th, 2020

L’inondation grave de la zone ouest de la ville de Sidi-Bel-Abbés : la manœuvre de trop !

La ville de Sidi-Bel-Abbés vient de vivre des moments difficiles, suite à des intempéries accompagnées d’une pluviométrie record, des précipitations orageuses ayant touché tout l’ouest Algérien.
Pour la seule ville de Sidi-Bel-Abbés, quelques 60 mm de cumul, un chiffre qui devrait inciter les pouvoir publics à tirer la sonnette d’alarme pour une wilaya connue depuis jadis comme étant l’une des plus exposées au risque d’inondation.

À l’heure des épreuves, personne aujourd’hui n’est capable de quantifier les dégâts materiels occasionnés par ce déluge, néanmoins une chose est confirmée, c’est l’affaissement et la destruction d’un tronçon de 7 m de largeur de la double voie express située à la rocade ouest de la ville à quelques encablures de la localité de Sidi-Lahcen, et qui de ce fait a été fermée à la circulation pour une durée indéterminée.

Selon les dires enregistrés des riverains de cette zone, les travaux entamés par une entreprise étrangère activant pour le compte du ministère du transport pour la réalisation d’une voie ferrée de chemin de fer qui seraient responsables de la sortie de la crue de son cours normal.

En effet, il semblerait que cette entreprise étrangère, en voulant frayer un chemin pour ses engins, a commis l’irréparable, en ouvrant une brèche sur l’un des accotements de oued Mékkera, chose qui aurait provoqué son débordement, encerclant dangereusement et de facto, de nombreuses personnes dans leurs hameaux et provoquant une infiltration sous pression du sous bassement de la double voie de la rocade ouest entrainant en quelques heures sa destruction et une brèche de 7 m de largeur.

De ces faits, les pouvoirs public seraient mis devant leur devoir d’ouvrir une enquête pour élucider les péripéties et les circonstances dans lesquelles se sont déroulés les faits de ce drame qui a failli emporter dans la boue et a jamais 40 innocentes personnes dont des enfants en bas âge.

Fouad.H