mar. Juil 23rd, 2024

Pas de séances de radiothérapie pour les cancéreux algériens avant juin 2014 : un scandale à la puissance « X ».

Enfant_CancerAvec un matelas de 200 milliards de dollars en réserves de change, l’Algérie est dans l’incapacité scandaleuse d’assurer le service minimum pour ses cancéreux, c’est ainsi qu’aucun patient atteint de cette maladie n’aura la chance d’avoir un rendez-vous pour des séances de radiothérapie durant l’année en cours.

Suite à l’alerte donnée par le Professeur Bouzid, chef service d’oncologie au centre Pierre et Marie Curie, sur les 28.000 cancéreux seuls 2000 auront le privilège d’accéder en 2013 aux séances de radiotherapie, les autres devront attendre la fin du premier semestre 2014 pour pouvoir le faire, s’ils seront toujours de ce monde « bien sur ».

L’état en tant que tel a l’obligation morale de venir au secours de cette frange de la société hautement fragilisée par cette affection grave, c’est de la non assistance à des personnes en danger, et puis à quoi servirait toute cette cagnotte sinon pour réconforter nos semblables dans leur douleur ?

La volonté politique est incontestablement absente au moment où l’argent lui existe, il suffit que le chef de l’état donne son aval  pour que les 26000 algériens restant aillent se soigner sous d’autres cieux avec l’argent du peuple et donc leur argent aussi.     

L’Algérie n’aura l’honneur d’un état que lorsqu’elle met à la disposition  de son peuple les moyens (et elle en a) pour vivre la tête haute et mourir dans la dignité des Hommes, celle aussi que prevoyait un certain premier novembre 1954, souvenez-vous !!!!!!!!.

Alors Messieurs de là haut, secouez-vous un peu, les Algériens d’en bas meurent dans l’indignité.

Affaire à suivre….

Fouad. H