mar. Juil 23rd, 2024

Présidentielles en Algérie : de faux débats, de vraies stupidités !

Bouteflika n’est pas agonisant ou atteint de sénilité. Il connait sa maladie. Il connait ses capacités et ses limites. Il n’a rien annoncé sur son éventuelle candidature. Les débats, les articles, les commentaires tournent autour de « se présentera, ne se présentera pas ». Parce qu’il ne répond jamais aux diatribes on le présente alors « victime » de son « clan » qui veut en faire un « fonds de commerce » en le représentant « candidat ». Le Peuple, le vote, l’armée, cela ne compte pas pour eux. Ils veulent en fait que l’armée, l’administration « choisissent » leur candidat et fraudent pour lui. En fait, ils n’ont pas tort.
 
Depuis sa maladie, des opportunistes engagent une offensive malsaine pour d’abord le destituer, en sollicitant l’Armée, puis pour l’empêcher de briguer un hypothétique 4ème  mandat qu’il n’a pas, à ce jour, annoncé. Ils sautent sur toutes les occasions : un remaniement ministériel, une réorganisation du DRS (services de sécurité), même s’il faut en inventer en se mettant dans la peau des autres en l’occurrence celle Président pour lui faire dire ce qu’il ne dit pas. Des articles tels « Algérie : un front uni pour déjouer le plan du système »,  «Bouteflika : le dernier tour de piste d’un clown impotent », ou « Bouteflika va prolonger son mandat de 2 ans » ou encore «  Bouteflika : « The Val-de-Grâce Conspiracy » », donnent la nature de cette offensive. Les sites les plus engagés dans cette mission sont les mêmes,  à savoir : « LE Matin Dz », « Le Quotidien d’Algérie », « Activiste DZ », «  La nation DZ », « Kalima DZ », « Le Soleil d’Algérie », Hoggar.org », « Siwel » et « Kabylie.net » (certains publient les articles d’un marocain anti algérien, le courtisan du makhzen nommé Farid Mnebhi qui a une tribune sur « Israël Flash » et qui ne cesse d’attaquer avec virulence le Président, l’Armée et le DRS. C’est toujours les mêmes propagandes que l’on entend depuis des dizaines d’années de la part de ceux qui ont gouté au pouvoir et qui ont été évincés pour une raison ou une autre. Ce n’est qu’une fois éjecté du pouvoir qu’ils trouvent la « bonne parole » et les « bons conseils » qu’ils se sont gardés d’appliquer ou de dire lorsqu’ils étaient au pouvoir.
Ces articles sont souvent du clabaudage, diatribe, et propos méprisants qui se fondent sur la revanche et les frustrations au lieu d’analyses objectives. Expliquer les derniers remaniements ministériels suivi d’une partielle redistribution des tâches par un plan « ourdi » par le Président algérien avec les « services français et américains » durant sa convalescence en France contre les intérêts de l’Algérie c’est prendre les vessies pour des lanternes, c’est prendre les Algériens et le monde pour des tarés.
Ce que l’on rabâche n’est que mensonges et manipulation. C’est un patriote. Il est mieux que tous les présidents qui se sont succédé. Il est le seul à avoir instauré la paix avec la « concorde civile » que beaucoup ont rejeté car le trouble arrange leurs affaires. Bien sûr que la propagande vous dira qu’il n’a rien fait et que les 200 milliards de dollars de réserves ont d’autres causes que l’effort hors hydrocarbure. On ne peut pas réussir cela sans un climat de paix lequel relance la production. Pourquoi  alors ceux qui l’ont précédé ne l’on- t-il pas fait ? C’est vraiment faire preuve d’une grande malhonnêteté que d’affirmer que Bouteflika  a réhabilité le « salafisme » et « cassé le DRS » ou l’Armée. Même le très médiocre manipulateur n’oserait pas dire cela.  On est champion dans le bavardage et les conseils quand on est hors de portée des conséquences ; champion aussi dans la critique quand c’est le travail des autres.
C’est une tromperie de parler d’un « clanisme boutefliko-tlemcenien », qui « surpasse le jeu et le pouvoir des institutions ». Quelle trouvaille ! Il est plus fort que l’armée ? L’armée est contre lui ? La Présidence est contre l’Armée ? Des stupidités. Non ! C’est que  l’Armée est avec lui ? C’est ce qui explique que, même malade, l’Algérie fonctionne. L’Algérie se porte donc  bien !
Que du bavardage et de la calomnie contre un patriote qui a mis fin à l’enrichissement facile en prenant des mesures économiques et juridiques que personne n’a osé prendre.
Il a fallu sa maladie pour qu’ils trouvent, à l’unisson, le prétexte – même abject – de relancer leur projet de le destituer en propageant le mensonge par leurs relais. « Mal élu », puis « non algérien », ensuite « pro marocain » et « pro américain ». Toute une série de stupidités qui révèle le bas niveau de certains et leur propension à faire le félon à ‘bon marché’.
Et eux, ils sont pro-qui ?  Lorsqu’ils reçoivent des « ordres » de leurs maitres étrangers ! Laissons ceux d’ici qui ne font que racolage par leur esprit négligent et paresseux.
Ce sont les mêmes milieux qui lui reprochent aussi de laisser les frontières fermées, le dénigrent et le catégorisent «clan d’Oujda», une tactique connue pour diviser.
Le Maroc a multiplié ses attaques parce que l’Algérie ne s’est pas pliée aux multiples demandes d’ouvrir les frontières. Qui décide de cela si ce n’est pas ce Président. Ils y trouvent des relais pour propager cette subversion soit par intérêts, revanche ou frustration pour ne pas avoir bénéficié d’une parcelle de pouvoir ou disposer d’une part  de la rente. Beaucoup suivent cette propagande par abrutissement ou par ignorance (comme certains commentateurs sur ce site).
La réalité, est que sa «concorde civile» qui a mis fin à l’instabilité parce qu’ils s’enrichissaient grâce aux troubles. Il les a neutralisés en mettant fin à leurs spéculations par l’ «import-import». Ils redoublent de virulence suite à la décision de contrôler les «sorties» de devises. La réalité est que c’est lui qui a mis fin à leurs gloutonneries insatiables du temps de Chadli ; jusqu’à mettre les caisses à vide.  C’est pour cela qu’ils aiment cette période. Ils auraient souhaité que le terrorisme perdure, car ils y trouvaient leur compte ! C’est pour cela qu’ils se sont ligués pour l’attaquer sur tous les plans.
La majorité des Algériens, mais aussi des étrangers reconnaissent que depuis sa gouvernance, il y a eu de grandes réalisations dans tous les domaines. Le niveau de vie a considérablement amélioré ; les citoyens sont plus libres, la liberté d’expression est réelle bien que certains en abusent; le pays dispose de réserves en devises importantes que beaucoup convoitent en s’employant à déstabiliser le pays pour l’accaparer. Reste, il est vrai, les insuffisances dans la gestion des services publics, dans l’utilisation des compétences et cette maudite corruption des maux qui existent dans tous les pays et depuis toujours en Algérie.
Nous connaissons ces énergumènes, ces félons ; les Algériens les connaissent aussi. Ils savent qu’il s’agit de querelles pour le pouvoir entre des gens qui se connaissent, qui étaient aux commandes du pays puis évincés pour diverses raisons. Ce que nous entendons et voyons çà et là ne sont que mensonges, manipulations et diversions uniquement pour le pouvoir en s’aidant de forces étrangère. Il n’y aurait pas tout cela s’il n’y avait pas à l’horizon cette cagnotte de … 200 milliards de dollars !
Ils ne cherchent que leurs intérêts personnels en s’employant à nous manipuler. Il n’y a pas de morale ou de sentiments dans leurs actions du tout, mais que des….intérêts !
NASSER