ven. Avr 3rd, 2020

Ce que l’élu maire doit aux électeurs concitoyens.

La fonction de maire ou de président de l’assemblée populaire  communale, est une fonction où ce honorable citoyen de la circonscription électorale est appelé à jouer tant bien que mal  le rôle d’un président de la république à petite échelle, sa double casquette va lui permettre de bien gérer un équilibre difficilement réalisable entre les besoins des citoyens de sa commune et l’offre de l’administration pourvoyeuse de programmes, de budget et satisfaction des revendications,.

Issu du peuple, quelque soit son programme politique, l’élu pour être responsable de la commune et président de l’ A.P.C, tout en respectant le code communale  et veiller à son exécution , un programme bien réfléchi  et sérieux qui puisse prendre en compte les préoccupations et les aspirations de sa population par la maîtrise de l’outil de gestion, construire des piscines, des stades, des crèches, des aires de jeu et toute infrastructure qui puisse soulager le citoyen.

Ce poste doit être entre les mains de gens qui ont la capacité de gérer et d’améliorer la situation de leur commune et non pas de servir de bouclier et de pompier à chaque contestation citoyenne pour tel ou tel désagrément.

Le maire dans son poste d’élu devait avoir toutes les prérogatives pour avoir un droit de regard sur les décisions non souveraines ou sécuritaires qui intéresseraient le quotidien de ses élus et autres, son attention doit être en priorité orientée vers ses concitoyens pour lesquels il doit s’atteler à améliorer constamment leur cadre de vie.

Trahir la confiance de ceux qui ont opté pour un choix, croyant à un lendemain meilleur, par des agissements condamnables de passe droit, corruption et népotisme, c’est remettre la fonction de maire honorable au bas fond d’un exercice purement lucratif.

Fouad.H