jeu. Juil 9th, 2020

1er Novembre 1954 l’Algérie devant sa révolution

Après la seconde guerre mondiale et suite notamment aux massacres populaires de Sétif et du nord Constantinois en mai 1945, ayant fait des milliers de victimes civiles.

Le nationalisme algérien pris un tournant décisif. Les dirigeants algériens y compris ceux qui étaient favorables à la constitution d’un état algérien fédéré à  la France, ne juraient que par l’indépendance pure et simple du pays. Plusieurs organisations politiques indépendantistes ont alors vu le jour dont le M.T.L.D et le F.L.N qui ont abouti au déclenchement de la révolution  le 1er Novembre 1954.

« attention on ne bouge pas  » et c’est le cliché de la photo prise quelques heures avant le 1er  novembre1954  désormais ont leur attribue le nom  « les enfants de la Toussaint  »

Après plusieurs réunions  qui étaient nécessaires pour mettre au point  la ligne politique  et les méthodes organisationnelles les six (6) ont procédé à la répartition des responsabilités et retiennent deux principes d’organisation : celui de la décentralisation, laissant  beaucoup d’initiatives et de liberté d’action à chaque zone  et celui de la primauté de l’intérieur sur l’extérieur le pays a été divisé en six (6) zones : la zone 1 a été dirigée par Mostéfa Ben Boulaid  , la zone 2 par Didouche Mourad , la zone 3 par Krim Belkacem , la zone 4 par Bitat Rabah , la zone5 par Larbi Ben M’hidi ,tandis que Boudiaf était chargé de la coordination , la zone 6 est restée sans titulaire .

Trois tracts furent rédigés pour être diffusés le jour du déclenchement de l’action son organisation politique qui s’appellera le F.L.N. et sa branche militaire : l’ A.L.N.   .et c’est ainsi que peu à peu  prendra forme la proclamation du 1er novembre et sa structure militaire

L’insurrection éclata dans la nuit du 31 Octobre au 1er Novembre 1954 annonçant la naissance du FRONT DE LIBÉRATION NATIONAL (F.L.N.) qui a assuré que la libération de l’Algérie sera l’œuvre de tous les algériens et non celle d’une fraction d’un peuple. Sur toute l’étendue du territoire. la surprise n’a donc pas joué totalement les forces d’occupation françaises et l’administration coloniale qui n’étaient pas totalement assoupies, dire que la date précise et l’étendue du mouvement échappaient aux renseignements Français.

La proclamation du  1ER Novembre 1954 aura été un de son destin (l’Algérie). Aboutissement d’une longue résistance aux agressions menées contre sa culture, ses valeurs  et ses composantes fondamentales de son identité que sont l’Islam, l’Arabité, et l’Amazighité, le 1er novembre aura solidement ancré les luttes présentes dans le passé glorieux de la nation.

Honneur et gloire à nos chouhadas

 

الله     برحم     شهداءنا    الابرار    تحيا    الجزائر

 

O.Abbas