mer. Nov 18th, 2020

L’Etat de droit selon OMAR IBN EL KHATTAB..par Ahmed MEHAOUDI.

De nos jours la notion d’état de droit , de démocratie , et droits de l’homme constituent les formes de gouvernance que les puissances d’Occident tentent de nous  y conformer , prétendant qu’ils sont nos maitres et nous leurs élèves ,  un regard sur l’actualité nous montre que le donneur de leçon certes compte sur sa superpuissance technologiques pour faire en sorte que nous restions toujours dans la vassalité ,confondus dans les secrets de leurs arrières pensées   mais voilà nous autres leurs inférieurs avons eu nos heures de  grandeurs dont l’apogée fut la civilisation andalouse mais surtout le sens de l’Etat..

La plus haute palme sur le plan de ce  concept  a été sans conteste celui  Omar Ibn Khattab qui certainement a jeté les bases de ce qui pourrait être un Etat de droit où le musulman est un citoyen libre et majeure et non un sujet qui humilié  pour peu qu’il respectent les lois de la cité sur tous les plans . Ne disait-il  pas «   « Ô Croyants ! Vous m’avez désigné, et si je ne prétendrais pas être le meilleur parmi vous et le plus qualifié à votre service, ainsi que tout ce qui touche à vos affaires, je n’aurais jamais consenti à prendre la charge. Car il me suffit à endurer le joug d’attendre le Jour du Jugement Dernier ! Comment puis-je vous garantir vos droits ? Comment dois-je les gérer au mieux et les mettre à exécution convenablement ? Quelle politique devrai-je choisir pour vous gouverner ? »

Cette réflexion à elle seule démontre s’il en est que se proposer aux affaires de l’’Etat tient de la piété, du sacré, et que la chose politique n’est pas comme certains le pratiquent un raisonnement machiavélique où la fin justifie les moyens, c’est plutôt de ramener le peuple à se rassembler autour des valeurs nobles culturellement, intellectuellement et même théologiquement. Chez nous on ne cesse  de se référer aux normes de gouvernements des premiers en l’occurrence Abou Bakr , Omar ibn khat tab , Otman ibn Affan et Ali ibn Abi Taleb   lesquels adoptant les recommandations de notre prophète (qssl) ont su mener les musulmans de leur époque à donner naissance à une grande civilisation universelles , eux qui pourtant n’avaient ni pétrole , ni dollars , ni des ressources comme notre temps car ils se sont conformaient à une pensée unanime celle de la consultation , de l’esprit démocrates à savoir chaque opinion même divergente est accepté ,  l’ambition terrestre était moindre , n’était pas une priorité car il y avait la crainte d’Allah ..Aujourd’hui, où en sommes-nous ? la fitna dans laquelle nous pataugeons n’est rien d’autres qu’une course au pouvoir, l’enrichissement personnelle, et dire qu’Omar se refusait de manger tant qu’un pauvre sur la terre d’islam ne mangerait pas , les récits sont légions pour prouver l’exemplarité d’un dirigeant ou un homme d’Etat ..Il a été sur Omar Ibn Khattab pendant son califat Il a été rapporté qu’un jour César dépêcha un agent vers Omar Ibn Al-Khattab  pour s’enquérir de sa condition et de sa politique. Une fois à Médine, il demanda aux Musulmans : « Où puis-je trouver votre roi ? » On lui répondit : « Nous n’avons pas de roi, mais un Emir ! Il est quelque part, hors de la ville». Il partit à sa recherche. Il le trouva couché à même le sable, et pour oreiller son bâton. L’apercevant dans cette posture, il fut impressionné et dit : « Cet homme, redouté de tous les rois par peur, mène une vie pareille ! C’est sûrement sa justice qui lui concède de jouir d’un sommeil aussi calme. Alors que notre roi, qui est inique, est toujours sur ses gardes. »

Cette leçon suffit en elle-même de situer la clef de voûte de la conduite des affaires de l’Etat et des exemples comme le Farouk ne manque pas, à chacun d’en faire son crédo…En bon entendeur salut !